LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

Philippe Delacarte : Éclectique et classique

Publié le 29 janvier 2020

Le président du directoire de la Banque Rhône-Alpes sort beaucoup en semaine. Ses goûts sont éclectiques. Avec un intérêt marqué pour l’histoire et les grandes institutions lyonnaises, qu’elles soient culturelles ou gastronomiques.

Cinéma : «La Belle époque» et «J’accuse»  🍿

Il a beaucoup aimé «La Belle époque», très poétique et esthétique, avec un faible pour Fanny Ardant et Daniel Auteuil. Le «J’accuse» de Roman Polanski l’a intéressé aussi. « Il a pris des libertés avec l’affaire, mais c’est un bon film. Il arrive bien à mettre en scène les clivages de l’époque ». 

Livres : week-ends et vacances 📚

Sortant régulièrement (deux à trois fois par semaine), c’est essentiellement le week-end et en vacances qu’il lit. Souvent des livres teintés d’histoire. Il a fini 2019 avec « Ceux de 14 » de Maurice Genevois, publié il y a bien longtemps. Passion aussi pour les livres d’art. Témoin, sa lecture de « Gréco ou le secret de Tolède » de Maurice Barrès. 

Musique : Quatuor Debussy et Auditorium 🎶

Avec une banque mécène du Quatuor Debussy, difficile de ne pas revendiquer les qualités de ce dernier. « C’est une formation malléable qui s’adapte à beaucoup de contextes. Faire découvrir Chostakovitch à un public jeune, c’est passionnant ». 

Au Théâtre de la Croix-Rousse 🎭

Haydn et le Requiem de Mozart, pas mal non plus. Et, pour écouter de la musique, un faible pour l’Auditorium et son « acoustique parfaite »

A table 🍽️

Danièle & Denise, chez Antonin et La Mère Brazier
Fin gourmet, Philippe Delacarte est comblé depuis qu’il est arrivé à Lyon.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un émail à [email protected]. Merci beaucoup !

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices