Yves Hecker : « J’ai le syndrome de l’im­pos­teur »

L’ex-animateur radio a tout plaqué en 2013 pour se lancer dans les burgers gourmets. Il est aujourd’hui à la tête d’une enseigne qui compte 30 restaurants. Sans avoir programmé une telle success-story.

Une ouverture rue de la République à Lyon, une première adresse à Paris, un premier pied hors de la France métropolitaine avec une inauguration à Saint-Denis de La Réunion... Yves Hecker vient de vivre une période qu’il juge comme « un peu vertigineuse » : ces derniers 18 mois, Les Burgers de Papa qu’il a fondés en 2013 avec un esprit potache ont doublé de taille pour compter désormais 30 restaurants. « Quand un restaurant est ouvert, deux semaines après je m’ennuie. Ma psy dit que je suis un grand enfant qui se lasse vite de ses jouets ». Et, si l’entrepreneur de 37 ans place toujours «l

Cet article est réservé aux abonnés
Pour lire l'article
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Identifiez-vous