Attrac­ti­vité : résul­tats stables pour l’Aderly

Jean-Charles Foddis Avec 114 entreprises qui se sont implantées dans l'aire économique lyonnaise l'an dernier, prévoyant de créer au total près de 2500 emplois à trois ans, l'Aderly a présenté des résultats stables comparés à l'exercice 2018. Évolution notable toutefois du cru 2019, le Royaume-Uni est, avec la Chine, le premier pays en terme d'origine des capitaux avec six implantations. « L'implantation d'entreprises du Royaume-Uni en France est évidemment une conséquence du Brexit. Nous travaillons également beaucoup avec des entreprises non-britanniques installées en UK qui sont sus

Cet article est réservé aux abonnés
Pour lire l'article
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Identifiez-vous