Fermob : La famille Reybier
accé­lère en Chine

Après avoir ouvert dix points de vente ces dernières années, le fabricant de mobilier et accessoires d'extérieur prépare son lancement sur une plateforme de e-commerce chinoise.

C’est la seconde étape du déploie­ment de Fermob en Chine. Après avoir ouvert, ces cinq dernières années, dix maga­sins dans les prin­ci­pales grandes villes du pays, le concep­teur de mobi­lier de jardin va propo­ser, à partir du 8 mars, ses produits sur la plate­forme de e-commerce Tmall déte­nue par le géant Alibaba. « L’ac­ti­vité des points de vente est jusqu’à présent correcte, mais sans plus, recon­naît Baptiste Reybier, fils du Pdg Bernard Reybier et coor­di­na­teur des ventes Asie de la marque. En Chine, la part des ventes en ligne est très impor­tante, on se doit d’être présent. Nous allons nous appuyer sur des influen­ceurs locaux pour augmen­ter notre noto­riété.  »

Une plate­forme logis­tique à Shan­ghai

Pour accom­pa­gner ce nouveau canal de vente en Chine, la marque qui s’ap­puie sur une produc­tion « made in France » vient de se doter d’une plate­forme logis­tique à Shan­ghai pour irri­guer le pays. « Cette plate­forme va aussi béné­fi­cier à nos maga­sins physiques en rédui­sant le délai de livrai­son qui était jusqu’à présent de 12 semaines », pour­suit Baptiste Reybier. Histo­rique­ment tourné vers l’in­ter­na­tio­nal, Fermob (79 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2019) tota­lise pour l’heure moins d’un millions d’eu­ros de vente en Chine par an. « Notre objec­tif est d’at­teindre 5 millions d’eu­ros par an d’ici trois ans. Cela peut paraître modeste, et si on fait plus, tant mieux ! »