Les hautes ambi­tions
d’Hervé Legros pour Alila

Le fondateur d’Alila dévoile ses ambitions et axes de développement après une année 2019 record qui a vu le groupe dépasser les 500 millions d’euros de chiffre d’affaires.

« Ce qui est impor­tant pour nous, c’est que les élec­tions muni­ci­pales se terminent et qu’on se remette à travailler dès le lende­main, main dans la main avec les équipes déjà exis­tantes ou les nouvelles équipes. » Hervé Legros n’est pas un grand fan des périodes élec­to­rales. Le fonda­teur d’Alila, promo­teur natio­nal privé et spécia­liste du loge­ment conven­tionné, déve­loppe depuis 2007 un nouveau modèle de parte­na­riat avec les maires, collec­ti­vi­tés et métro­poles et accom­pagne ces diffé­rents acteurs dans la mise en oeuvre de leur poli­tique de loge­ment.

Cap sur l’Île-de-France

Le groupe construit par cet « enfant du 7e » comme le précise son fonda­teur, et toujours basé à Lyon, ne cesse de gran­dir et s’ap­prête à dévoi­ler, début mars, de nouveaux résul­tats records pour 2019. « Les chiffres sont bons, même si nous savons bien que cette période d’élec­tions muni­ci­pales freine toujours un peu certaines avan­cées. On a dépassé les 500 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires, une première, et on attend encore une crois­sance à deux chiffres sur 2019 », explique Hervé Legros

Le fonda­teur d’Alila, parte­naire majeur de l’Olym­pique Lyon­nais depuis 2016, affiche clai­re­ment ses ambi­tions : « On veut conti­nuer à croître, à prendre des parts de marché, à gros­sir. Notre objec­tif est de déve­lop­per 500 millions d’eu­ros de nouveaux dossiers et d’at­teindre la barre symbo­lique des 2 milliards d’eu­ros de volume d’af­faires d’ici fin 2021. » Fort de sa présence dans les prin­ci­pales métro­poles de l’Hexa­gone, Alila s’ap­prête à mettre l’ac­cent et multi­plier ses projets sur la région Île-de-France, « la loco­mo­tive du groupe », dixit Hervé Legros. « On a 1,5 milliard d’eu­ros de volume d’af­faires. Il faut le mettre en chan­tier main­te­nant donc nous avons de belles pers­pec­tives, martèle le fonda­teur du groupe. La crise du loge­ment est très dure, elle exclut énor­mé­ment de personnes. Il faut trou­ver des solu­tions, et Alila est un acteur qui trouve des solu­tions. Nous sommes armés pour conti­nuer à croître et faire d’Alila l’ac­teur numéro 1 du loge­ment pour tous dans les prochaines années sur le terri­toire. »