Résul­tats semes­triels encou­ra­geants pour OL Groupe

À la peine en cham­pion­nat de France (9e du clas­se­ment, à 28 points du PSG, à 16 points de Marseille), l’Olym­pique Lyon­nais peut toute­fois s’ap­puyer sur des résul­tats écono­miques encou­ra­geants cette saison. Le Groupe affiche au premier semestre 2019/2020, des perfor­mances finan­cières en nette progres­sion, maté­ria­li­sées par de nouveaux records des produits des acti­vi­tés  (197,2 millions d’eu­ros contre 168,4 millions d’eu­ros l’an­née dernière à pareille époque) et d’EBITDA sur un premier semestre.

Des résul­tats posi­tifs qui s’ex­pliquent notam­ment par les ventes au dernier mercato esti­val de Tanguy Ndom­bele à Totten­ham (47,6 millions d’eu­ros) et Nabil Fekir au Betis Séville (19,8 millions d’eu­ros).

>>>À lire aussi : L’OL signe un « top parte­na­riat » avec Emirates

L’ac­ti­vité « Events » pour­suit sa forte progres­sion avec une crois­sance de 70% au 1er semestre, due notam­ment aux reve­nus issus des demi-finales et de la finale de la Coupe du Monde fémi­nine de foot­ball dispu­tées en juillet dernier au Grou­pama Stadium.

Le stade de l’OL accueillera plusieurs événe­ments dans les prochains mois comme le concert de Paul McCart­ney et le festi­val « FELYN » en juin prochain ou le match amical France-Finlande en mars.

Remonter