Coro­na­vi­rus / gel hydro­al­coo­lique :
l’as­tuce publi­ci­taire de Guillaume Guttin

Le groupe Com’Unique, fondé par le serial entrepreneur lyonnais Guillaume Guttin, développe une offre dédiée à combattre la prolifération du Coronavirus et propose aux marques d’associer leur image sur des capsules publicitaires de gel hydroalcoolique.

Avec plus de 570 cas confir­més en France à ce jour (9 décès déplo­rés), le coro­na­vi­rus conti­nue sa propa­ga­tion sur l’en­semble du terri­toire. Suite à cette récente expan­sion de l’épi­dé­mie dans l’Hexa­gone et des rappels des gestes pour frei­ner la diffu­sion du virus (se laver les mains envi­ron cinq fois par jour), les phar­ma­cies font aujourd’­hui face à une pénu­rie de gel hydro­al­coo­lique. De quoi donner des idées au serial entre­pre­neur lyon­nais Guillaume Guttin, fonda­teur et diri­geant de Com’U­nique, société spécia­li­sée dans l’af­fi­chage publi­ci­taire. 

Le groupe lance ce vendredi une campagne de commer­cia­li­sa­tion de capsules publi­ci­taires de gel anti­bac­té­rien. « Les gens sont confron­tés à cette pénu­rie alors qu’on leur apprend à mieux se laver les mains. Pour remé­dier à ça, on propose de distri­buer gratui­te­ment des dosettes de gel partout où il y a des ruptures de stock. Et pour les rendre gratuites, on les fait finan­cer par des marques qui veulent commu­niquer », explique Guillaume Guttin.

Illus­tra­tion Com’U­nique

« Inondé de demandes »

Les entre­prises qui parti­cipent au projet peuvent ainsi appliquer logo ou message person­na­lisé sur ces capsules mono-dose de 2 ou 4 mL. « Je savais qu’on pouvait trou­ver un modèle où les marques qui ont de l’argent et qui ont de quoi commu­niquer pour­raient finan­cer ce service, déve­loppe le fonda­teur de Com’U­nique. On a adressé un mailing à tous nos clients pour leur dire : « Prenez la parole et faites asso­cier votre image avec cet acte fort de santé publique » On a lancé l’offre ce vendredi matin, et on a déjà été inondé de demandes »

Tandis que les prix de ces solu­tions hydro­al­coo­liques s’en­volent dans certaines phar­ma­cies et sur le net suite à ce début de pénu­rie, les équipes de Com’U­nique se disent parfai­te­ment équi­pées pour répondre à cette forte nouvelle demande. « On a trouvé des stocks en France et en Espagne suffi­sam­ment impor­tants pour nous permettre de diffu­ser plusieurs centaines de milliers de capsules voire plusieurs millions. Tech­nique­ment, on a de quoi en produire entre 10 et 12 millions si on met bout à bout tous les stocks », détaille le serial entre­pre­neur lyon­nais, égale­ment diri­geant de la start-up Kiwi Box.

Ces capsules de gel anti­bac­té­rien seront diffu­sées gratui­te­ment dans les lieux les plus fréquen­tés (commerces de proxi­mité, grandes surfaces, phar­ma­cies, aéro­ports, gares, taxis, restau­rants, cafés). « On utilise notre terrain de jeu habi­tuel où on diffuse nos campagnes publi­ci­taires pour en faire autre chose, avec un carac­tère d’in­té­rêt géné­ral et social. Il faut toucher un maxi­mum de gens. On dit aux marques : « On a le produit, vous avez l’argent, vous dispo­sez des moyens. Lions les deux et offrons des dosettes gratuites à toute la popu­la­tion ». » Le diri­geant lyon­nais espère livrer ses premières capsules « dans trois semaines, d’ici la fin du mois de mars ».

Remonter