Renault Trucks ferme ses usines pendant le confi­ne­ment

Le constructeur de poids lourds Renault Trucks annonce suspendre ses activités « jusqu’à nouvel ordre en fonction de l’évolution de la situation sanitaire », dans un communiqué publié mardi. Une décision prise « afin de protéger ses salariés et répondre aux mesures demandées par le gouvernement français pour contenir l’épidémie de COVID-19 », poursuit le groupe. L'industriel lyonnais ferme ainsi ses quatre sites de production à Lyon, Bourg-en-Bresse, Blainville-sur-Orne et Limoges. Les 4500 salariés des usines du groupe vont être placés en chômage partiel. Aucune date de réouverture n’est

Cet article est réservé aux abonnés
Pour lire l'article
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Identifiez-vous