Samuel Minot : « Ce qui se passe actuel­le­ment est cata­clys­mique »

Samuel Minot, président de BTP Rhône (800 entreprises, plus de 30 000 salariés dans le département), appelle à cesser l’activité sur les chantiers pour respecter les mesures gouvernementales prises contre la propagation du coronavirus sur le territoire. Le chef d’entreprise appelle le gouvernement à soutenir le secteur du BTP, touché de plein fouet par la crise économique actuelle.

Vous appelez les entreprises du BTP à l’arrêt des chantiers. C’était impossible de continuer l’activité dans le contexte actuel ? Samuel Minot : L’intervention d’Emmanuel Macron lundi soir et l’annonce des mesures de confinement, de protection, de distanciation sanitaire et sociale, nous a tous laissés un peu pantois. On s’est demandé, nous chefs d’entreprise du BTP, comment on allait pouvoir garantir la bonne application des règles sanitaires imposées sur les chantiers (distanciation d’un mètre entre les personnes, port des gants, des masques,…). La réflexion a été menée de concert, et tr

Cet article est réservé aux abonnés
Pour lire l'article
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Identifiez-vous