CCI Lyon Métro­pole St-Etienne Roanne : une plate­forme pour accom­pa­gner le redé­mar­rage des entre­prises

L’en­semble des acteurs écono­miques, consu­laires, patro­naux ainsi que les collec­ti­vi­tés locales se rassemblent pour créer CARE, une plate­forme digi­tale et physique afin d’ac­com­pa­gner le redé­mar­rage des entre­prises du Rhône et de la Loire. Lance­ment prévu dans la semaine du 11 mai.

Un sigle à la conso­nance anglaise, CARE, dont la signi­fi­ca­tion n’a rien de fortuite. Car, c’est bien de soin, de trai­te­ment et d’at­ten­tion portée aux entre­prises qu’il s’agit. Le CARE, tradui­sez « Collec­tif pour l’as­sis­tance au redé­mar­rage des entre­prises » sera lancé la semaine du 11 mai. Cette plate­forme digi­tale et physique, portée sur les fonts baptis­maux par la CCI Lyon Métro­pole Saint-Etienne Roanne, rassemble tous les acteurs écono­miques du Rhône et de la Loire (Medef, CPME), les Chambres consu­laires (CCI Lyon et Beaujo­lais, Chambres de Métiers et de l’Ar­ti­sa­nat, Chambres d’agri­cul­ture Rhône et Loire), mais aussi les collec­ti­vi­tés locales  (région Auvergne-Rhône-Alpes, Métro­poles de Lyon et Saint-Etienne, Roanne Agglo) ainsi que l’URSSAF, les Tribu­naux de commerce, l’Ordre des avocats, celui des experts-comp­tables, etc.  Objec­tif : unir les forces de tous les acteurs écono­miques et poli­tiques du terri­toire (Rhône et Loire) pour « soute­nir les entre­prises dans le redé­mar­rage de leur acti­vité afin de tout faire pour favo­ri­ser la relance et préser­ver les emplois ».

Mobi­li­sa­tion inédite

Avec cette plate­forme CARE, cette porte d’en­trée dédiée pour les entre­prises  affiche l’am­bi­tion de répondre à toutes les problé­ma­tiques liées au redé­mar­rage des entre­prises. Conçu comme un accom­pa­gne­ment sur mesure, CARE entend obte­nir les conseils et les orien­ta­tions vers les programmes, dispo­si­tifs et actions le plus vite possible et le plus effi­ca­ce­ment possibles. Plate­forme digi­tale, CARE propo­sera aussi, à terme, un dispo­si­tif d’ac­cueil physique pour des trai­te­ments encore plus person­na­li­sés, qu’il s’agisse d’as­sis­tance ou de mise en rela­tion.

« Cette mobi­li­sa­tion inédite se veut à la hauteur du chan­tier de recons­truc­tion de notre écono­mie », explique-t-on à la CCI Lyon Métro­pole. Répondre aux besoins les plus urgents des entre­prises, cela concerne aussi bien la recons­ti­tu­tion de tréso­re­rie que la gestion des reports de charges ou bien encore les ques­tions d’ap­pro­vi­sion­ne­ment, la relance de l’ac­ti­vité commer­ciale et les problèmes de ressources humaines. La plate­forme sera opéra­tion­nelle la semaine du 11 mai prochain. Au-delà de l’ur­gence d’ac­com­pa­gner le redé­mar­rage des entre­prises, la CCI entend tirer les leçons de cette crise et trans­mettre, de façon pros­pec­tive, ses conclu­sions au monde écono­mique, que ce soit pour renfor­cer la digi­ta­li­sa­tion des approches ou la relo­ca­li­sa­tion des four­nis­seurs.