L’En­tre­prise des Possibles se mobi­lise pour aider les sans-abri face à la pandé­mie

Face à la pandé­mie de COVID-19, l’Entre­prise des Possibles, collec­tif crée début 2019, qui rassemble plus de 45 entre­prises de la région lyon­naise, de toutes tailles et de tous secteurs d’ac­ti­vité, se mobi­lise aux côtés des services de la Préfec­ture, des collec­ti­vi­tés et des asso­cia­tions de terrain, pour appor­ter des solu­tions aux sans-abri, sévè­re­ment affec­tés par cette crise sani­taire sans précé­dent.

« Le nombre des personnes sans-abri est estimé à 3000 sur la Métro­pole lyon­naise. Se proté­ger et respec­ter le confi­ne­ment leur est souvent impos­sible. Dès les débuts de l’épi­dé­mie, les services de l’Etat ont ouvert des lieux d’hé­ber­ge­ment supplé­men­taires (inter­nats, gymna­ses…) pour mettre à l’abri plus de 600 personnes, parmi les plus fragi­li­sés », témoigne l’Entre­prise des Possibles dans un commu­niqué.

De nombreuses entre­prises mobi­li­sées

En paral­lèle à ces actions menées par l’Etat, l’Entre­prise des Possibles mobi­lise son collec­tif d’en­tre­prises pour trou­ver, en urgence, de nouveaux lieux d’hé­ber­ge­ment pour les personnes les plus vulné­rables. « Nous ne pouvons rester insen­sibles à la détresse des sans-abri et aux appels à l’aide des acteurs de terrain qui doivent inter­ve­nir dans un contexte parti­cu­liè­re­ment dégradé, déclare Alain Mérieux, président de l’Entre­prise des Possibles. Les besoins sont consi­dé­rables mais pas inat­tei­gnables et pour cela la mobi­li­sa­tion de l’en­semble des acteurs ne doit pas faiblir. Je remer­cie celles et ceux qui nous apportent un soutien déci­sif. »

De nombreuses entre­prises adhé­rentes, à l’image d’Evolem, l’Ins­ti­tut Mérieux, Merck, Plas­tic Omnium, Soge­lym Dixence, SEB, SIER, Veolia, CAPSA, Mérieux Equity Part­ners ou Lavo­rel, ont ainsi répondu à l’ap­pel de l’En­tre­prise des Possibles, permet­tant déjà de concré­ti­ser diffé­rents projets dans la métro­pole.

Appel à la mobi­li­sa­tion

Le collec­tif a ainsi faci­lité l’ou­ver­ture d’un centre de 40 chambres sur la Presqu’île qui pourra accueillir jusqu’à 50 femmes avec enfants sans domi­cile, le finan­ce­ment de l’oc­cu­pa­tion d’un hôtel de 30 chambres, géré par Habi­tat & Huma­nisme à la Croix-Rousse jusqu’au mois de juin, l’ou­ver­ture d’un centre d’hé­ber­ge­ment, dans la banlieue Est de Lyon, pour des femmes victimes de violences en lien spéci­fique avec la période de confi­ne­ment, la mise à dispo­si­tion par Veolia de 50 chambres sur son campus de forma­tion sur la commune de Jonage, ou encore la mise en place d’un contai­ner « lavo­ma­tique » à proxi­mité du gymnase ouvert aux sans-abri dans le quar­tier Belle­combe à Lyon 6ème.

Par ailleurs, l’Entre­prise des Possibles mobi­lise ses entre­prises adhé­rentes pour équi­per les nouveaux lieux d’ac­cueil et d’hé­ber­ge­ment et four­nir les produits de préven­tion, d’hy­giène et de soin (savon liquide, gel hydro­al­coo­lique,…) néces­saires aux sans-abri ainsi qu’aux béné­voles et aux acteurs sociaux qui les accom­pagnent. Elle en appelle, pour renfor­cer son action envers les plus fragiles, à un nouvel élan de soli­da­rité de la part des entre­prises. « L’En­tre­prise des Possibles peut et doit ampli­fier la dyna­mique de soli­da­rité. Je connais la capa­cité de réac­tion de nos entre­prises et leur force de géné­ro­sité. Je compte sur vous !  », pour­suit Alain Mérieux

Pour aider l’Entre­prise des Possibles, contac­ter Isabelle Fieux

[email protected]­len­tre­pri­se­des­pos­sibles – tel : 06 09 25 89 75