Asso­cia­tion avec le cofon­da­teur d’An­gell : SEB va fabriquer des vélos élec­triques

Les premiers vélos à assis­tance élec­triques Angell, sorti­ront de l’usine SEB d’Is-sur-Tille en Côte d’Or cet été. Parmi les plus légers sur le marché (13,9 kilos), ce vélo sera vendu 2 700 €.

Quand le fonda­teur du réseau de rencontres, Meetic, et l’in­ven­teur de la cocotte-minute, SEB, s’as­so­cient, cela laisse entre­voir de belles pers­pec­tives à Angell. Marc Simon­cini, co-fonda­teur d’Angell, et Thierry de La Tour d’Ar­taise, le PDG du groupe Seb, ont offi­cia­lisé ce week-end, leur parte­na­riat indus­triel exclu­sif et l’en­trée de SEB Alliance au capi­tal d’Angell, la nouvelle start up de Marc Simon­cini en tandem avec Jules Trecco

Le vélo à assis­tance élec­trique (VAE) lancé par Marc Simon­cini se distingue par ses inno­va­tions en matière de connec­ti­vité et de sécu­rité, mais aussi par son poids (13,9 kilos), soit l’un des plus légers sur le marché. Angell (70 kilo­mètres d’au­to­no­mie) dispose d’un « cock­pit intel­li­gent » (météo, indice de pollu­tion, niveau de la batte­rie, vitesse, GPS, etc) et d’un dispo­si­tif de sécu­rité inno­vant (vibreurs dans les poignées, alerte chute, alarme anti-vol). Bref, dans un marché en plein essor, Angell entend se faire un nom en se posi­tion­nant sur le haut-de-gamme. Angell sera en vente autour de 2 700 €. 

Et c’est donc le leader du petit équi­pe­ment domes­tique, le Groupe SEB (siège à Ecully) qui va fabriquer les vélos Angell dans l’usine histo­rique du groupe à Is-sur-Tille en Côte d’Or, dans le cadre d’un accord au terme duquel SEB devient le parte­naire indus­triel exclu­sif d’Angell. Plus de 2 000 précom­mandes ont d’ores-et-déjà été enre­gis­trées. Le site de produc­tion bour­gui­gnon emploie 200 personnes avec un « savoir-faire de déve­lop­pe­ment de produits, d’in­dus­tria­li­sa­tion et de produc­tion très adapté à la fabri­ca­tion des vélos ». Les premières livrai­sons sont annon­cées pour cet été avec une montée en puis­sance progres­sive pour arri­ver à « plusieurs dizaines de milliers d’uni­tés par an et accom­pa­gner l’élar­gis­se­ment prévu de la gamme ».

Marc Simon­cini

Haut de gamme

L’ac­cord indus­triel se complète d’un accord capi­ta­lis­tique puisque SEB Alliance, le fond d’in­ves­tis­se­ment du groupe, a pris une parti­ci­pa­tion dans Angell. « Cette entrée au capi­tal du Groupe SEB est un élément déter­mi­nant dans la levée de fonds en cours qui donnera à Angell les moyens néces­saires à son ambi­tion, explique Marc Simon­cini. Nous avons trouvé un parte­naire qui partage les mêmes valeurs que nous d’ex­cel­lence et de qualité. Nous pensons que le VAE devien­dra un mode de dépla­ce­ment majeur dans le monde et la capa­cité indus­trielle de SEB nous permet­tra de construire un leader mondial sur le segment du smart-bike urbain, un marché estimé à 10 milliards € ». 

De son côté, Thierry de La Tour d’Ar­taise, se déclare heureux de pour­voir mettre à dispo­si­tion son savoir-faire indus­triel « pour la fabri­ca­tion et l’in­dus­tria­li­sa­tion en France d’un projet d’ave­nir. L’in­no­va­tion et l’en­tre­pre­neu­riat sont des valeurs fortes du Groupe SEB depuis sa créa­tion, tout comme Angell (…) Depuis 163 ans, nous faci­li­tons la vie quoti­dienne des gens, en étant sensibles aux évolu­tions de conn­som­ma­tion. Jouer la carte du haut de gamme, c’est aussi ce qui permet de main­te­nir des emplois en France ».

Dans un tout autre domaine, rappe­lons que le Groupe SEB, va aussi assu­rer la produc­tion du respi­ra­teur à bas coût, MakAir, mis au point par 250 entre­pre­neurs, indus­triels, cher­cheurs et le CHU de Nantes, en liai­son aussi avec le CEA de Grenoble. Un projet soutenu égale­ment par la Ville de Nantes et la région Auvergne-Rhône-Alpes. La fabri­ca­tion sera prise en charge par le Groupe SEB et Renault. Le respi­ra­teur MakAir coûte moins de 1 000 € contre 45 000 € pour un respi­ra­teur conven­tion­nel.

Le Groupe SEB a réalisé un chiffre d’af­faires de 7,3 milliards € en 2019 avec plus de 34 000 colla­bo­ra­teurs et une présence dans 150 pays.

Consent choices
Remonter