EmLyon : Une short list de trois candi­dats

A la recherche de son futur directeur général et président du directoire, l'école de commerce a arrêté une liste de trois noms. Le recrutement devrait être finalisé dans les prochaines semaines.

Il reste encore trois candi­dats en lice pour deve­nir le nouveau direc­teur géné­ral et président du direc­toire d’EmLyon. Alors que l’école de commerce cherche le succes­seur de Tahwid Chtioui, qui a démis­sionné en début d’an­nées après de vives tensions internes, une short list de trois noms a été arrê­tée par le Comité de sélec­tion après l’étude d’une dizaine de profils. « Il s’agit d’ex­cel­lentes candi­da­tures, de grands noms de l’en­sei­gne­ment supé­rieur », commente Yves Chavent, le repré­sen­tant de la CCI Lyon-Métro­pole au sein de l’école. Et le futur patron d’EM n’aura pas forcé­ment un cursus exclu­si­ve­ment dans l’en­sei­gne­ment ou la recherche : « On retrouve aussi des profils hybrides, tour­nés vers l’en­tre­pre­neu­riat. »

Déci­sion finale d’ici à début juin

Le portrait-robot du candi­dat idéal est, en tout cas, connu : À la fois gestion­naire et vision­naire, obli­ga­toi­re­ment bilingue, avec une forte expé­rience acadé­mique et profes­sion­nelle, rompu à l’in­ter­na­tio­nal. Les trois candi­da­tures rete­nues ont été invi­tées à présen­ter chacun leur projet pour EmLyon. L’heu­reux élu devrait être choisi fin mai-début juin pour une prise de fonc­tion entre début juillet et début septembre, suivant sa dispo­ni­bi­lité.

Remonter