L’aé­ro­port Lyon-Saint Exupéry se prépare à la reprise du trafic passa­gers

Après une période de restriction des mobilités dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, l’aéroport Lyon-Saint Exupéry se prépare à accueillir de nouveau ses passagers ces prochaines semaines.

La reprise progres­sive du trafic passa­gers à Saint Exupéry s’ef­fec­tuera à partir du 8 juin, dans le respect des auto­ri­sa­tions gouver­ne­men­tales de dépla­ce­ment, avec la réou­ver­ture des vols de 9 compa­gnies aériennes : KLM, Tran­sa­via France, Air France, Volo­tea, Lufthansa, easyJet, Wizz Air, Air Corsica, et Chalair Avia­tion.

27 desti­na­tions sont déjà program­mées dont 19 sur la France et 8 vers l’Eu­rope, permet­tant de propo­ser des desti­na­tions esti­vales aux vacan­ciers au départ de l’aé­ro­port Lyon-Saint Exupéry, dont notam­ment : Ajac­cio, Bastia, Calvi, Biar­ritz, Bordeaux, Nice, Nantes ou Brest en France, Faro, Lisbonne, Porto, Amster­dam, Munich ou Buca­rest en Europe.

« Nous sommes très heureux de retrou­ver nos passa­gers et leur permettre de réali­ser à nouveau leurs dépla­ce­ments person­nels et profes­sion­nels », avance Tanguy Berto­lus (photo), président du direc­toire de Lyon Aéro­port

>>À lire aussi : Air France-KLM, un leader­ship toujours plus contesté à Saint Exupéry

Mesures de protec­tion sani­taire

Le person­nel de Lyon-Saint Exupéry s’est mobi­lisé sans inter­rup­tion ces dernières semaines, pour assu­rer notam­ment le trans­port de soignants et de maté­riel médi­cal. « Je veux remer­cier nos équipes de Lyon Aéro­port qui ont assuré la conti­nuité de notre mission de service public ces dernières semaines et main­tenu l’aé­ro­port dans les meilleures condi­tions opéra­tion­nelles. C’est grâce à leur enga­ge­ment que nous pouvons aujourd’­hui rouvrir l’ac­cès à la mobi­lité aérienne, dans le respect des plus hauts stan­dards de sécu­rité sani­taire », explique de son côté Nico­las Note­baert, président de VINCI Airports, conces­sion­naire de Lyon-Saint Exupéry (11,7 millions de passa­gers accueillis en 2019).

Pour accom­pa­gner cette reprise du trafic passa­gers, VINCI Airports a donc mis en place de nouvelles mesures sani­taires pour garan­tir la protec­tion des voya­geurs et de ses colla­bo­ra­teurs. Ces mesures comprennent notam­ment le port obli­ga­toire du masque pour les passa­gers (à partir de 11 ans), la gestion des flux pour réduire la densité dans les diffé­rents espaces, le respect de la distan­cia­tion physique dans les files d’at­tente (assuré à travers la mise en place d’un marquage au sol), la mise à dispo­si­tion des passa­gers de bornes de gel hydro­al­coo­lique ou encore le renfor­ce­ment du nettoyage, de la désin­fec­tion et de l’aé­ra­tion des espaces au sein de l’aé­ro­port. 

Le conces­sion­naire instal­lera par ailleurs des distri­bu­teurs de masques au sein de l’aé­ro­port Lyon Saint Exupéry. Durant les tout premiers jours de reprise du trafic, des masques seront offerts passa­gers qui n’en ont pas, « afin d’ins­tal­ler la nouvelle habi­tude de port du masque » dans le trans­port aérien. 

Remonter