Les ambi­tions d’Eric Savall (Ener­gyGo) pour ce décon­fi­ne­ment

« Bondir pendant le confi­ne­ment pour mieux rebon­dir au décon­fi­ne­ment. » Le spécia­liste de la réno­va­tion éner­gé­tique des maisons indi­vi­duelles Ener­gyGo, basé à Caluire, mise sur une reprise massive de son acti­vité ces prochains mois. « Nous avons pris conscience qu’il fallait chan­ger nos habi­tudes de travail, explique Eric Savall, président de l’en­tre­prise qui propose, depuis plus de 10 ans, des solu­tions d’éco­no­mies d’éner­gie aux parti­cu­liers. Il a fallu amélio­rer nos aspects admi­nis­tra­tifs et nos commer­ciaux deve­nus séden­taires se sont occu­pés de se rappro­cher de leurs clients. »

Une tactique qui s’est avérée payante dans cette période très incer­taine. « Nos acti­vi­tés nous amènent à propo­ser des services complé­men­taires à nos clients (rempla­ce­ment des équi­pe­ments éner­gi­vores, isola­tion, panneaux photo­vol­taïques). Ce sont des inves­tis­se­ments à plusieurs dizaines de milliers d’eu­ros parfois, qui demandent une longue période de réflexion pour le consom­ma­teur. Et on a constaté que nos clients ont mis à profit cette période pour avan­cer dans leur déci­sion et ont massi­ve­ment adhéré à nos solu­tions », détaille le président d’Ener­gyGo (14 millions d’eu­ros de CA, 45 sala­riés).

Objec­tif 20 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires

La société a ainsi enre­gis­tré ces dernières semaines plusieurs centaines de dossiers de demandes et devrait pouvoir atteindre son objec­tif fixé à 20 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2020. « On avait prévu une très forte progres­sion sur cette année mais lorsque le confi­ne­ment est arrivé, on a évidem­ment revu tout ça. On s’est beau­coup préoc­cupé de notre busi­ness plan mais si nous parve­nons à exécu­ter tous ces dossiers, nous serons en bonne voie pour cet objec­tif, c’est tota­le­ment excep­tion­nel », se réjouit Eric Savall

Pour mener à bien l’en­semble de ces commandes, l’équipe d’Ener­gyGo, appuyée depuis 2018 par Rhône-Alpes PME (Groupe Sipa­rex), cherche des parte­naires faça­diers en Auvergne-Rhône-Alpes et Bour­gogne-Franche-Comté dans la réali­sa­tion tech­nique de ces centaines de projets.