LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

Changement attendu à la tête des HCL : Raymond Le Moign pressenti pour succéder à Catherine Geindre

Publié le 14 mai 2020

Trois ans tout juste après son arrivée à la tête des HCL, Catherine Geindre serait sur le départ. Selon une information de l’agence de presse médicale, APM, c’est l’actuel directeur de cabinet d’Olivier Véran, Raymond Le Moign, qui devrait être nommé directeur général des HCL. Directeur de cabinet d’Agnès Buzyn au ministère des Solidarités et […]

Trois ans tout juste après son arrivée à la tête des HCL, Catherine Geindre serait sur le départ. Selon une information de l’agence de presse médicale, APM, c’est l’actuel directeur de cabinet d’Olivier Véran, Raymond Le Moign, qui devrait être nommé directeur général des HCL. Directeur de cabinet d’Agnès Buzyn au ministère des Solidarités et de la Santé depuis janvier 2018, il avait été confirmé dans ses fonctions en février lorsqu’Olivier Véran a remplacé Agnès Buzyn.

La carrière hospitalière de Raymond Le Moign l’a conduit dans différents CHR-CHU : Orléans, Nantes et Toulouse, dont il a assuré la direction pendant deux ans entre 2016 et 2018. Il a aussi exercé des responsabilités dans le cabinet ministériel de Marisol Touraine entre fin 2013 et 2016. Le Directeur de cabinet d’Olivier Véran serait remplacé au ministère par Jérôme Marchand-Arvier, secrétaire général puis directeur général adjoint de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Quant à la directrice générale des HCL, toujours selon l’APM, elle serait nommée membre du collège de la Haute autorité de santé (HAS), avec comme mission de présider la commission certification des établissements de santé.

Le deuxième CHU de France

Patronne du deuxième CHU de France (les HCL regroupent 14 établissements avec un budget de 1,8 milliard d’euros), Catherine Geindre est aussi présidente de la Conférence des Directeurs généraux des 32 CHU français depuis 18 mois. Elue à l’unanimité, elle connait par cœur l’univers des Centres hospitalo-universitaires, « fleuron de la médecine française » comme elle aime à le rappeler. Elle a commencé sa carrière aux HCL où elle restée 18 ans, de 1984 à 2002 avant de partir à Saint-Etienne s’occuper de l’Institut de cancérologie de la Loire. Elle a ensuite rejoint Nice, puis Amiens et Marseille, comme directrice générale de 2015 à 2017 avant de revenir à Lyon prendre la tête de la plus grande entreprise lyonnaise, en effectif : 23 000 collaborateurs en tout.

Les HCL sont engagés dans un programme d’investissements de 135 millions d’euros par an pendant 5 ans dans le cadre du plan stratégique « Pulsations 2023 ». Interrogée le mois dernier par Lyon Décideurs dans le cadre d’un dossier autour des « 30 Lyonnaises qui ont vraiment du pouvoir », sur le fait de savoir si elle avait connu des moments de doutes ou de découragement ces dernières semaines, Catherine Geindre répondait : « Non, pas de doute sur ce qu’il convenait de faire. Nous avons fait en sorte de répondre au mieux, en urgence et dans des conditions très tendues à la plus grande crise de l’histoire récente. Il y a eu une mobilisation extraordinaire de l’ensemble des personnels, une capacité d’innovation, un mouvement de solidarité et une parfaite concertation entre le public et le privé ».

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices