La Métro­pole de Lyon : premier terri­toire de l’en­tre­pre­neu­riat en France en 2019

En 2019, les créa­tions d’en­tre­prises ont atteint un nouveau record sur la Métro­pole de Lyon. Selon l’étude OPALE (Obser­va­toire Parte­na­rial Lyon­nais de l’Eco­no­mie) publiée chaque année, 29 741 entre­prises ont été créées sur le terri­toire l’an­née passée, soit 25% de plus qu’en 2018. 

Cette progres­sion, plus élevée qu’au plan natio­nal ou à l’échelle des plus grandes métro­poles françaises est égale­ment la plus forte depuis 2010, d’après l’étude. « Avec 5820 créa­tions supplé­men­taires supplé­men­taires entre 2018 et 2019, la métro­pole lyon­naise confirme sa posi­tion de leader en matière d’en­tre­pre­neu­riat sur le terri­toire français », se féli­cite la collec­ti­vité dans un commu­niqué publié ce mardi, en plein contexte élec­to­ral. 

Cette progres­sion profite en parti­cu­lier aux services aux entre­prises (acti­vi­tés spécia­li­sées, scien­ti­fiques et tech­niques, services admi­nis­tra­tifs, infor­ma­tion-commu­ni­ca­tion), qui comptent 12 085 porteurs de projet de créa­tion dans la métro­pole lyon­naise en 2019 (41% du total des créa­tions de l’an­née). Viennent ensuite les services aux parti­cu­liers (santé et social, ensei­gne­ment, héber­ge­ment et restau­ra­tion) avec 22% des créa­tions puis le secteur du trans­port-logis­tique (16%).

Plus de la moitié des créa­tions en micro-entre­pre­neu­riat 

Le micro-entre­pre­neu­riat reste toujours autant plébis­cité avec 16 095 créa­tions imma­tri­cu­lées sous le régime du micro-entre­pre­neur dans la métro­pole lyon­naise en 2019 (+37% par rapport à 2018). Ces microen­tre­prises repré­sentent ainsi 55% des créa­tions de l’an­née sur le terri­toire métro­po­li­tain contre 48% en France.

S’il encore trop tôt pour mesure les impacts de la crise sani­taire sur les créa­tions d’en­tre­prises en 2020 pour le terri­toire, les mois de mars et avril ont connu des baisses spec­ta­cu­laires, précise la Métro­pole. La collec­ti­vité s’ap­puie sur les chiffres de l’INSEE pour saluer le rebond enre­gis­tré pour le mois de mai avec une hausse de 59,9% recensé au niveau natio­nal. « Ce qui laisse présa­ger une hausse égale­ment assez consé­quente sur le terri­toire », conclut la Métro­pole de Lyon.

Remonter