Le Match : Orapi / Paredes, les poids lourds de la propreté

À la fois producteurs et fournisseurs de produits d’hygiène et de nettoyage, les groupes lyonnais Orapi et Paredes ont enregistré une forte progression de leur activité avec la crise du Covid. Deux leaders du secteur, aux stratégies divergentes.
Guy Chifflot (à gauche) et François Thuilleur (à droite)

Guy Chifflot, l’historique (fondateur d’Orapi) Patron autodidacte, Guy Chifflot a fondé Orapi en 1968. Depuis le début des années 2000 et l’introduction de la société en bourse, il multiplie les acquisitions en France et à l’international. Le groupe (1 200 salariés, 240 millions d’euros de chiffre d’affaires) fabrique et distribue des produits d’hygiène (nettoyage, désinfection) ou d’entretien de machines.  François Thuilleur, le nouveau (directeur général de Paredes depuis 2017) Premier directeur général à ne pas être issu de la famille Paredes (650 collaborateurs, 190 millions d’eu

Cet article est réservé aux abonnés
Pour lire l'article
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Identifiez-vous