OL Groupe sous­crit un PGE de 92,6 millions d’eu­ros

Fragi­lisé sur le plan écono­mique par les réper­cus­sions de la crise sani­taire et l’ar­rêt préma­turé du cham­pion­nat de France (qui prive le club d’une éven­tuelle campagne euro­péenne la saison prochaine), l’Olym­pique Lyon­nais informe avoir obtenu « un pré-accord de ses prêteurs bancaires et obli­ga­taires pour la mise en place et la sous­crip­tion d’un PGE (Prêt garanti par l’Etat) de 92,6 millions d’eu­ros d’une matu­rité de 12 mois ». Une option d’amor­tis­se­ment de 1 à 5 ans pourra être acti­vée au terme de cette période. Le club précise que la docu­men­ta­tion juri­dique, en cours de rédac­tion, pour­rait être signée « courant juillet ».

>>>À lire aussi : François Massar­dier (Calif) : « Une mauvaise stra­té­gie de lobbying pour Jean-Michel Aulas »

L’OL va béné­fi­cier par ailleurs d’une aide excep­tion­nelle de la LFP à hauteur de 12,9 millions d’eu­ros au titre du PGE de 224,5 millions d’eu­ros sous­crit par la Ligue de foot­ball profes­sion­nel. Ce prêt doit permettre aux clubs de perce­voir une aide égale au solde des droits TV non versés par les diffu­seurs Canal + et BeIN Sport

« Ces finan­ce­ments viennent renfor­cer la tréso­re­rie dispo­nible du Groupe dans le contexte actuel de crise liée au Covid-19 et vont permettre à OL Groupe d’avoir la flexi­bi­lité néces­saire pour envi­sa­ger, avec séré­nité, l’ave­nir et les déve­lop­pe­ments futurs », précise le club dans un commu­niqué.

Remonter