Vague verte à Lyon : les réac­tions du patro­nat

Au surlendemain du raz-de-marée écologiste dans les urnes et à quelques jours des passations de pouvoir de Grégory Doucet à l’Hôtel-de-Ville et de Bruno Bernard au siège de la Métropole, les responsables économiques lyonnais se confient pour Lyon Décideurs sur ce nouvel exécutif local.
Photo Susie Waroude

Une vague verte inédite à Lyon. À la ville comme à la Métropole, les listes écologistes menées par Grégory Doucet et Bruno Bernard ont balayé l’alliance LR/LREM dimanche, lors du second tour des élections municipales et métropolitaines. Triomphants lors d’un scrutin marqué par une forte abstention, les Verts vont ainsi ouvrir une nouvelle page de l’histoire politique lyonnaise. Une perspective qui ne semble guère enchanter le monde économique local, qui a multiplié, tout au long de la campagne, les appels à faire « barrage » aux écolos, de manière plus ou moins explicite. « Le vote est sou

Cet article est réservé aux abonnés
Pour lire l'article
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Identifiez-vous