Alain Thébault (SeaBubbles) : au-dessus des flots

Ex-recordman de vitesse à la voile, Alain Thébault s’investit désormais dans la mobilité fluviale avec son bateau volant SeaBubbles. Ce grand voyageur entend aujourd’hui poser, à Lyon, les premières pierres d’un succès international, de San Francisco jusqu’à Dubaï.

Comme souvent avec Alain Thébault, tout commence avec un Caran d’Ache. Après avoir participé, en compagnie d’Eric Tabarly, à la conception de l’Hydroptère dans les années 90 (à bord duquel il a battu plusieurs records de vitesse à la voile entre 2007 et 2009), l’architecte naval a repris ses crayons et dessine depuis 2015, les contours de ses SeaBubbles. Soutenu dans ce projet par ses trois filles, le navigateur développe son concept de bateaux-taxis à propulsion hydrogène, capables de voler à 40 ou 50 km/h au-dessus de l’eau grâce à la technologie des foils. De quoi éviter ainsi le mal de me

Cet article est réservé aux abonnés
Pour lire l'article
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Identifiez-vous