LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

Christophe Gruy : « C’est dur de passer le pouvoir, même à sa fille »

Publié le 15 juin 2020

Retrouvez l’intégralité du Grand Entretien de Lyon Décideurs avec Christophe Gruy, enregistré chez Mapièce Jacobins.

Le patron du groupe spécialisé dans la réalisation d’infrastructures, Maïa (100 millions d’euros de chiffre d’affaires, 400 collaborateurs), a entamé la transmission de l’ETI familiale à sa fille Constance qui va prendre les manettes opérationnelles le mois prochain. Christophe Gruy, réputé pour sa discrétion, se concentre désormais sur le pôle luxe et bien-être du groupe. Et plus particulièrement sur le renouveau du Château de La Chaize, le plus grand domaine viticole du Beaujolais, racheté en 2017… alors qu’il ne boit pas d’alcool.

Villa Maïa : vers un redémarrage en septembre

Privé de la clientèle internationale qui représente 60% des réservations de l’hôtel 5 étoiles Villa Maïa niché sur le site de l’Antiquaille, Christophe Gruy fait déjà une croix sur la saison d’été. « On espère redémarrer en septembre, mais ce sera lent. La situation n’est pas simple à vivre pour l’ensemble des collaborateurs qui doivent rester chez eux…« , expose-t-il, tout en tapant sur Airbnb dont il juge « totalement insuffisant » l’encadrement : « Quasiment rien n’est fait. Et, à terme, il va être difficile de maintenir nos hôtels, principalement haut de gamme… Et il ne faut pas oublier que l’on emploie beaucoup de personnel, à l’inverse d’Airbnb.« 

BIO EXPRESS

14 septembre 1958 : Naissance à Arras (Pas-de-Calais).

1997 : Il prend la direction du groupe dont il deviendra actionnaire majoritaire en 2002.

2017 : Inauguration de l’hôtel 5 étoiles Villa Maïa et rachat du Château de La Chaize.

Juillet 2020 : Il transmet les rênes de l’entreprise à sa fille Constance.

Voir d'autres vidéos

dans la même catégorie
dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices