Anne-Sophie Panseri : « Dans toutes les périodes de crise, on relâche sur les sujets d’éga­lité »

Retrouvez l'intégralité du Grand Entretien de Lyon Décideurs avec Anne-Sophie Panseri, enregistré chez Mapièce Jacobins.

Direc­trice géné­rale de Mavi­flex (145 sala­riés, 28 millions d’eu­ros
de chiffre d’af­faires), fabri­cant de portes (souples, auto­ma­tiques…), et prési­dente natio­nale du réseau Femmes chefs d’en­tre­prises (FCE), Anne-Sophie Panseri s’im­pose comme une person­na­lité incon­tour­nable du tissu écono­mique lyon­nais. La diri­geante revient, avec la plus grande authen­ti­cité, sur son parcours, ses doutes et l’im­por­tance, pour elle, de s’en­ga­ger dans les réseaux de diri­geants.

« Je suis pour un mandat unique »

Quatre ans après son élec­tion à la prési­dence natio­nale du réseau Femmes chefs d’en­tre­prises (FCE), Anne-Sophie Panseri passera la main d’ici la fin de l’an­née. « Je suis pour un mandat unique partout », confirme celle qui aime­rait ainsi voir, à toutes les échelles de la société, des « mandats plus longs, mais uniques » : « Quand on est élu, on doit être dans l’ac­tion, agir et non pas penser à une éven­tuelle réélec­tion », justi­fie-t-elle.

BIO EXPRESS

22 février 1966 : Nais­sance à Paris.

2000 : Elle prend la tête de Mavi­flex aux côtés de son frère.

2016–2020 : Prési­dente natio­nale du réseau Femmes chefs d’en­tre­prises (FCE).

2018 : Reprise de Mavi­flex par le groupe alle­mand Hörmann, elle quitte la prési­dence et devient direc­trice géné­rale.

Remonter