Frank Supplis­son candi­dat à la reprise de Famar Lyon

Spécialiste de la reprise de sites en difficulté dans l’industrie sidérurgique, Frank Supplisson se positionne pour la reprise de Famar Lyon, mis en lumière dans le contexte de crise du Covid-19 et placé en redressement judiciaire depuis juin 2019.

Du mouvement autour de la reprise de Famar Lyon. Le site créé par Rhône-Poulenc en 1982, aujourd’hui détenu par le fonds d’investissement américain KKR, est placé en redressement judiciaire depuis juin 2019. Mena­cée de ferme­ture après le choix de Sanofi d’ar­rê­ter toutes ses commandes auprès du site après le 10 juillet prochain, l’usine phar­ma­ceu­tique, la seule à être enre­gis­trée pour déli­vrer le marché français en Nivaquine (un médicament contre le paludisme à base de chloroquine), a bénéficié d’un net regain d’intérêt dans le contexte de la crise sanitaire liée au Covid-19. Si la N

Cet article est réservé aux abonnés
Pour lire l'article
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Identifiez-vous