Trot­ti­nettes élec­triques : avec Dott et Tier, la fin du désordre

Pour répondre au développement massif des trottinettes électriques à Lyon, la mairie a lancé en janvier dernier un appel à projets pour proposer un droit exclusif à deux entreprises d’opérer dans la ville à partir du 1er septembre. Les deux sociétés européennes Dott et Tier ont été retenues et déploieront dès mardi, et pour deux ans, une flotte de 2000 trottinettes chacune.

La fin du désordre. Neuf mois après le lancement de l’appel à projets trottinettes par la Ville de Lyon, les deux opérateurs retenus, Dott et Tier, s’apprêtent à disposer leurs engins aux quatre coins de la ville. Choisis par le nouvel exécutif municipal début juillet, parmi treize opérateurs candidats, les deux lauréats ont été « sélectionnés pour leur ambition écologique et l’équilibre des services proposés », indique-t-on du côté de la mairie. À partir de mardi et pour deux ans, Dott et Tier, bénéficieront donc du droit exclusif d’opérer à Lyon.  Deux implantations différentes « Cett

Cet article est réservé aux abonnés
Pour lire l'article
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Identifiez-vous