Avec Mon Petit Place­ment, Apicil s’ouvre à de nouveaux enjeux

La Fintech Mon Petit Placement et le Groupe Apicil lancent un nouveau produit d’épargne. Grâce à cette collaboration facilitée par l’agilité de sa plateforme, le groupe lyonnais, spécialiste de la protection sociale, s’ouvre à une clientèle plus jeune et à la digitalisation de ses services.
Renaud Célié (Apicil) / Margaux Belhade et Thomas Perret (Mon Petit Placement)

L’alliance entre une jeune Fintech et le troisième groupe français de protection sociale. Les deux acteurs lyonnais Mon Petit Placement et le Groupe Apicil, via Apicil Épargne, unissent leurs forces et annoncent le lancement d’une offre de placement « simple et accessible à tous », 100% digitale. « On s’est rencontré lors du salon Patrimonia en 2019. On a senti beaucoup d’envie et d’agilité chez cette start-up, confie Renaud Célié, directeur général adjoint Epargne & Services Financiers chez Apicil. Et ce qui nous a plu chez Mon Petit Placement, c’est aussi leur cible et leur clientèle. »

Cet article est réservé aux abonnés
Pour lire l'article
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Identifiez-vous