Planète Oui entre dans une période clé

La jeune société lyonnaise, spécialisée dans la fourniture d'énergie verte sous le nom de Planète Oui, se donne deux ans pour doubler de taille, et atteindre 150 millions d'euros de chiffre d'affaires. Objectif : s'inscrire comme un acteur incontournable d'un marché très atomisé.

En ce moment, tout va très vite pour Albert Codinach (photo). Porté par un marché de plus en plus mature, le fournisseur d'énergie verte (photovoltaïque, hydraulique, éolien) Planète OUI, qu'il a fondé en 2015, s'apprête à faire un nouveau bond en passant de 45 millions à environ 70 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année. « On bénéficie actuellement d'un vrai mouvement de fond au profit des énergies renouvelables, et cela de la part des particuliers comme des entreprises. Notre activité BtoB est d'ailleurs en forte croissance, et sa part devrait passer de 20% de notre activité à 5

Cet article est réservé aux abonnés
Pour lire l'article
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Identifiez-vous