LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

Blueway lève 3,5 millions d’euros et vise le leadership hexagonal

Publié le 24 septembre 2020

Le spécialiste lyonnais de la gestion de données lève 3,5 millions d’euros. Ces fonds devraient permettre au groupe d’accélérer son développement dans le cadre de son plan stratégique, avec l’ambition de multiplier par 4 son chiffre d’affaires en 5 ans, pour atteindre 18 millions d’euros à horizon 2025.

Un nouveau chapitre pour Blueway. Créé en 2005, l’éditeur lyonnais, spécialiste de la gestion des données et des processus, boucle sa première levée de fonds, à hauteur de 3,5 millions d’euros. « Il était nécessaire de passer par cette étape pour accélérer le développement de l’entreprise, justifie Romain Winkelmuller, directeur général adjoint de Blueway. Depuis 2005, nous évoluons en fonds propres et nous avons toujours été rentables. Mais nous avons dû passer par cette levée de fonds pour aller plus vite dans l’exécution de notre plan stratégique pour les cinq années à venir. » 

L’entreprise lyonnaise, qui accompagne plus de 150 acteurs privés ou publics (état, collectivités, agences) dans leur transition numérique, via sa plateforme d’intégration des données nommée Data Driven Solution, entend s’affirmer comme le futur leader français du management et de la gestion de données. « C’est un marché concurrentiel, trusté par des très gros acteurs américains. Alors qu’Emmanuel Macron insiste régulièrement sur cette notion de souveraineté numérique, il est temps de faire émerger un acteur français sur ce marché. »

Projets de développement

Grâce à cette levée de fonds de 3,5 millions d’euros, Blueway (40 collaborateurs aujourd’hui, 4,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019) compte étoffer ses équipes, avec le recrutement d’une vingtaine de profils techniques, commerciaux et marketing dans les prochains mois. De quoi renforcer la qualité des solutions proposées et attirer de nouveaux clients. « On aimerait compter une vingtaine de nouveaux clients chaque année, donc une centaine d’ici 2025 », précise le directeur général adjoint du groupe.

Les fonds levés devraient également permettre au groupe lyonnais d’installer une équipe à Paris, d’ici la fin de l’année, pour se rapprocher des clients franciliens et du Nord de la France. En parallèle, Romain Winkelmuller compte renforcer son offre dédiée aux collectivités, « pour les aider à atteindre plus rapidement leurs objectifs de numérisation de la relation usager ». « On fait du secteur public, un axe de développement stratégique pour l’entreprise, détaille-t-il. On aimerait ainsi créer un Blueway spécial collectivités et leur proposer quelque chose d’un peu plus su-mesure, d’un peu plus prêt à l’emploi. »

Internationalisation

Le groupe nourrit à terme l’ambition de « démultiplier sa présence en Europe et de s’internationaliser » à l’horizon 2022. Si la stratégie reste encore à affiner d’ici là, le directeur général adjoint compte s’appuyer sur le soutien du réseau de partenaires de Blueway. « Ce sont souvent des grosses entreprises, des gros intégrateurs avec plusieurs milliers de collaborateurs, des présences worldwide. Ce sera plus facile de passer par eux et de leur demander de nous présenter aux bureaux Brésil, Etats-Unis, Belgique, pour discuter de la distribution de nos solutions s’ils l’acceptent et le souhaitent » Avec l’ensemble de ces projets de développements, Blueway se donne pour ambition de multiplier par 4 son chiffre d’affaires en 5 ans, pour atteindre 18 millions d’euros à horizon 2025.

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices