Bernard Desprez, nouveau patron de Deloitte en Auvergne Rhône-Alpes

Après des débuts à Lyon chez Deloitte en 1990, Bernard Desprez a été l’un des fondateurs d’Ineum Consulting en 2003. Il revient à Lyon comme directeur régional de Deloitte et prend la direction du consulting en régions. Et annonce des recrutements en Auvergne Rhône-Alpes.

Il est Toulon­nais de nais­sance, mais il a été étudiant à Lyon et a commencé sa carrière dans la capi­tale des Gaules. Si Bernard Desprez s’en est éloi­gné ensuite, c’est pour mieux reve­nir aujourd’­hui. Cet ingé­nieur de forma­tion (CPE) a démarré chez Deloitte en 1990 à Lyon et il a dirigé en tant qu’as­so­cié le dépar­te­ment immo­bi­lier et protec­tion sociale pour Deloitte France. En 2003, il fait partie des asso­ciés fonda­teurs d’Ineum Consul­ting. Il sera direc­teur géné­ral de cette dernière, mais aussi de Kurt Salmon et de Waves­tone Advi­sors de 2010 à 2019. 

Retour chez Deloitte, l’un des « big four », les quatre grands cabi­nets d’au­dit inter­na­tio­naux, l’an dernier. Il prend en charge en tant qu’as­so­cié, la direc­tion des acti­vi­tés consul­ting pour l’en­semble des régions. Et, le mois dernier, il se voit confier la direc­tion de Deloitte en Auvergne Rhône-Alpes Bour­gogne.

270 colla­bo­ra­teurs dans la région

Le cabi­net d’au­dit s’ap­puie sur un peu plus de 270 colla­bo­ra­teurs dans cette région (250 à Lyon, une quin­zaine à Grenoble et autant à Dijon) qui génèrent autour de 30 millions € de chiffre d’af­faires. Et ce, auprès d’une clien­tèle de grosses PME, d’ETI, de grands comptes et des grands acteurs du secteur public, notam­ment les prin­ci­pales collec­ti­vi­tés locales de la région.

« Dans cette période complexe ou atypique, il y a un vrai chal­lenge de crois­sance. Nous main­te­nons nos ambi­tions de déve­lop­pe­ment sur l’en­semble de nos acti­vi­tés audit et conseil afin de deve­nir le cabi­net leader en région Auvergne Rhône-Alpes. Nous avons un objec­tif de + 40% sur le conseil, c’est énorme », explique Bernard Desprez. Inter­lo­cu­teur de proxi­mité adossé à un réseau inter­na­tio­nal (le groupe emploie 312 000 personnes et travaille dans 150 pays), Deloitte affiche sa volonté d’être plus présent sur les grands sujets (tran­si­tion écolo­gique, enga­ge­ment citoyen) et de recru­ter plusieurs dizaines de personnes dans la région, où il est présent depuis 1931.

« Nous voyons nos clients avan­cer sur leurs projets, qu’ils sont toute­fois amenés à repen­ser. Il y a une vraie adap­ta­tion de leur part. Nous aussi, on s’adapte avec beau­coup de travail à distance. La tendance est rela­ti­ve­ment dyna­mique », conclut Bernard Desprez. Et de rappe­ler que le déve­lop­pe­ment s’ap­puie aussi sur l’ap­proche pluri­dis­ci­pli­naire de Deloitte en région avec une large palette de services.

Consent choices
Remonter