Foot­ball : Un nouveau PGE pour l’OL

Après avoir obtenu un pré-accord de ses prêteurs bancaires et obli­ga­taires le 4 décembre, OL Groupe a mis en place et sous­crit vendredi dernier, un PGE (Prêt Garanti par l’État) complé­men­taire, dit « PGE Saison », de 76,4 millions €, d’une matu­rité de 12 mois, au terme de laquelle une option d’amor­tis­se­ment de 1 à 5 ans pourra être acti­vée. Dans le contexte actuel de crise liée au Covid, le club précise que « ce nouveau finan­ce­ment renforce la tréso­re­rie dispo­nible d’OL Groupe afin de lui permettre d’avoir la flexi­bi­lité néces­saire pour envi­sa­ger, avec séré­nité, l’ave­nir et les déve­lop­pe­ments futurs ». Fin juillet, l’OL avait sous­crit un PGE de 92,6 millions €, avec une matu­rité de 12 mois, au terme de laquelle une option d’amor­tis­se­ment de 1 à 5 ans pourra être acti­vée.

>>>À lire aussi : OL Groupe sous­­crit un PGE de 92,6 millions d’eu­­ros

Dans le rouge de 36,5 millions € sur l’exer­cice clos le 30 juin 2020, l’OL esti­mait l’im­pact du Covid 19 à 100 millions € sur l’exer­cice écoulé en raison de la non reprise du cham­pion­nat. Privé de toute compé­ti­tion euro­péenne cette année pour les garçons (et ce, pour la première fois depuis 23 ans), l’OL prévoit, à nouveau un exer­cice dans le rouge en 2020/2021. Il souli­gnait toute­fois, lors de la présen­ta­tion des résul­tats annuels d’OL Groupe, début octobre, pouvoir comp­ter, d’ores et déjà, sur « 100 millions € de reve­nus déjà acquis ». A savoir 25 millions € sur la fin de campagne de la Ligue des Cham­pions 2019/2020 grâce au beau parcours du club arrivé en demi finale du Final 8 à Lisbonne, 50 millions € sur le trading de joueurs et 18 millions € sur les droits TV (à condi­tion que l’OL finisse au moins 3e de Ligue 1 cette saison).

Remonter