Philippe Sans nouveau président de Lyon­bio­pôle

Le Conseil d’Ad­mi­nis­tra­tion de Lyon­bio­pôle, pôle de compé­ti­ti­vité santé de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a nommé Philippe Sans en tant que nouveau Président à l’oc­ca­sion de sa séance du 14 décembre. Il succède à Chris­tophe Cize­ron qui occu­pait cette fonc­tion depuis 2017.

Diplômé de EM Lyon, Philippe Sans a passé une grande partie de sa carrière au sein de l’Insti­tut Mérieux, d’abord au sein de bioMé­rieux (diagnos­tic) qu’il a présidé aux Etats-Unis et dont il a été Direc­teur Géné­ral Adjoint, puis chez Mérieux NutriS­ciences, filiale de l’Insti­tut Mérieux dédiée à la sécu­rité alimen­taire et à la protec­tion des consom­ma­teurs, dont il a été le Direc­teur Géné­ral de 2007 à 2020. Depuis octobre 2020, il est Direc­teur Géné­ral Délé­gué – en charge de la Stra­té­gie et du Plan de l’Insti­tut Mérieux – acteur majeur de la santé publique qui imagine et déve­loppe de nouvelles approches dans les domaines du diagnos­tic, de l’im­mu­no­thé­ra­pie et de la sécu­rité alimen­taire et nutri­tion.

>>>À lire aussi : 31 nouveaux membres pour Lyon­bio­pôle en 2020

Le rôle de Lyon­bio­pôle « plus crucial que jamais »

« Sa vision stra­té­gique et sa grande connais­sance de l’en­vi­ron­ne­ment mondial de la santé seront des atouts majeurs pour Lyon­bio­pôle », indique le pôle régio­nal de santé qui fédère et accom­pagne les projets et le déve­lop­pe­ment de 245 adhé­rents (start-up, PME, grands groupes, hôpi­taux, labo­ra­toires publics de recherche, univer­si­tés, fonda­tions,…).

« Je tiens à remer­cier chaleu­reu­se­ment Chris­tophe Cize­ron pour son enga­ge­ment pour Lyon­bio­pôle sur toute la durée de son mandat qui a permis de confir­mer le rayon­ne­ment du pôle et de son écosys­tème au niveau natio­nal et inter­na­tio­nal. Je me réjouis aujourd’­hui de m’in­ves­tir en qualité de Président au sein de la gouver­nance de ce pôle de compé­ti­ti­vité qui est devenu une réfé­rence incon­tour­nable en matière d’in­no­va­tion en santé. En pleine crise sani­taire, son rôle m’ap­pa­rait aujourd’­hui plus crucial que jamais pour faire face aux défis de santé publique et au déve­lop­pe­ment des entre­prises inno­vantes au sein du terri­toire Auvergne-Rhône-Alpes, haut lieu des indus­tries de santé et de la méde­cine depuis toujours » conclut Philippe Sans.

>>>À lire aussi : Comment Lyon­­­bio­­­pôle fédère les acteurs régio­­­naux de la santé face au Coro­­­na­­­vi­­­rus

Remonter