Boiron se lance dans l’ex­pé­ri­men­ta­tion du canna­bis à usage médi­cal

Photo Gilles Reboisson

L’Agence natio­nale de sécu­rité du médi­ca­ment et des produits de santé (ANSM) a retenu le parte­na­riat Boiron-Emmac Life Sciences pour mettre à dispo­si­tion des patients et des profes­sion­nels de santé leurs solu­tions orales de canna­bis à usage médi­cal. « Cette première expé­ri­men­ta­tion permet­tra aux diffé­rents acteurs d’en­vi­sa­ger la struc­tu­ra­tion d’une filière française des médi­ca­ments à base de canna­bis la plus fiable et sûre possible. Les trai­te­ments à base de canna­bis peuvent permettre de prendre en charge des patients atteints de douleurs en onco­lo­gie ou de douleurs chro­niques, souf­frant d’épi­lep­sie ou encore en situa­tion pallia­tive et pour lesquels ils n’ont pas de réponse théra­peu­tique suffi­sante. C’est par consé­quent un véri­table enjeu de santé publique », indiquent les deux acteurs dans un commu­niqué commun.

Les labo­ra­toires Boiron possèdent une exper­tise et un savoir-faire dans le déve­lop­pe­ment et la distri­bu­tion de médi­ca­ments à base de plantes médi­ci­nales. Boiron détient égale­ment une expé­rience avec deux souches de canna­bis (sativa et indica) qui ont été long­temps présentes dans sa nomen­cla­ture. Par ailleurs, Emmac Life Sciences est aujourd’­hui le seul acteur euro­péen qui maîtrise l’en­semble de la chaîne de valeur, de la graine au patient, pouvant ainsi assu­rer une produc­tion de médi­ca­ments à base de canna­bis de qualité phar­ma­ceu­tique. « Parti­ci­per à cette expé­ri­men­ta­tion s’ins­crit dans notre projet d’ap­por­ter aux patients en impasse théra­peu­tique des solu­tions effi­caces. Le canna­bis théra­peu­tique est une alter­na­tive d’ave­nir notam­ment pour la prise en charge de certaines douleurs chro­niques et complexes. Nous sommes très heureux de nous asso­cier à Emmac Life Sciences et restons à la dispo­si­tion de l’ANSM  », déclare Valé­rie Lorentz-Poin­sot, direc­trice géné­rale de Boiron.

Remonter