L’OPAC du Rhône innove avec un finan­ce­ment obli­ga­taire long terme

Xavier Ingle­bert, nouveau direc­teur géné­ral de l’OPAC du Rhône n’en est pas peu fier. Il devient le premier OPH (Office public de l’ha­bi­tat) à expé­ri­men­ter le finan­ce­ment obli­ga­taire à long terme. Une opéra­tion menée avec la société Loré, expert du finan­ce­ment des orga­nismes de loge­ment social. Plutôt que de n’avoir recours qu’à un finan­ce­ment clas­sique (via la Banque des Terri­toires/Caisse des Dépôts à travers le livret A avec des taux variables), l’OPAC du Rhône expé­ri­mente le finan­ce­ment de 10 millions € sur 50 ans à un taux fixe de 1,5%. Un finan­ce­ment obli­ga­taire à très long terme et amor­tis­sable qui lui a été accordé sans demande de garan­tie.

« C’est une inno­va­tion pour un OPH comme nous. Nous diver­si­fions nos sources de finan­ce­ment pour accroître notre capa­cité d’in­ves­tis­se­ment et produire ainsi plus de loge­ments sociaux dans le Rhône », explique Xavier Ingle­bert. De son côté, François Wein­bren­ner, direc­teur du finan­ce­ment et de la tréso­re­rie à l’OPAC du Rhône précise : « L’ac­cès à une ressource de très long terme dans ces condi­tions de taux opti­males permet­tra d’op­ti­mi­ser les fonds propres dans nos opéra­tions de construc­tion neuves en 2021. Nous pour­rons ainsi mieux les mobi­li­ser au profit de nos ambi­tions en matière de réno­va­tion éner­gé­tique ».

Bien­tôt orga­nisme foncier soli­daire

Avec 25 000 loca­taires et un parc de 12 000 loge­ments et 1 455 en rési­dences spécia­li­sées (personnes âgées, handi­ca­pées), l’OPAC du Rhône (260 sala­riés), qui a fêté ses 100 ans en 2020, reven­dique le titre de 1er bailleur social sur son péri­mètre, à savoir le dépar­te­ment du Rhône. En 2020, il a construit 206 loge­ments.

L’OPAC du Rhône a engagé les démarches en vue d’ob­te­nir l’agré­ment d’or­ga­nisme foncier soli­daire qu’il espère obte­nir prochai­ne­ment. Et ce, afin de pouvoir conduire des opéra­tions plus larges, allant au-delà de la simple construc­tion de loge­ments sociaux.

Remonter