Marie Soyer Content nommée direc­trice géné­rale d’Alp­tis

Un parcours sans faute pour Marie Soyer Content. Un peu plus de 12 ans après avoir rejoint Alptis, elle devient direc­trice géné­rale du groupe asso­cia­tif lyon­nais de protec­tion sociale, spécia­lisé dans les parti­cu­liers, les indé­pen­dants et les entre­prises. Après quatre ans chez Publi­cis, elle avait rejoint le monde du cour­tage chez April en 1995 où elle était restée treize ans dont deux comme prési­dente du direc­toire d’April Assu­rances. Arri­vée chez Alptis l’été 2008, comme direc­trice géné­rale de Cmonas­su­rance, filiale spécia­li­sée dans la distri­bu­tion sur inter­net, elle a ensuite créé en 2012 le compa­ra­teur mutuelle.fr, spécia­lisé dans la compa­rai­son d’as­su­rances santé indi­vi­duelles. En 2015, toujours chez Alptis, elle est nommée chief digi­tal offi­cer, avant de deve­nir en 2017 direc­trice de l’ex­pé­rience client.

Désor­mais direc­trice géné­rale d’Alptis Assu­rances, Marie Soyer Content exerce cette fonc­tions aux côtés de Jean-Paul Babey, Président d’Alptis Assu­rances. Avec une mission prin­ci­pale : la mise en œuvre, avec l’en­semble des équipes du groupe, du nouveau plan stra­té­gique d’Alptis à trois ans, Symbiose 2023. « Je prends mes fonc­tions à un moment-clé pour notre entre­prise, autour du lance­ment de notre nouveau plan stra­té­gique, souligne Marie Soyer Content. Dans un envi­ron­ne­ment en pleine muta­tion, ce plan va nous guider pour pour­suivre et ampli­fier notre déve­lop­pe­ment sur nos trois prin­ci­paux marchés : parti­cu­liers, profes­sion­nels et entre­prises. Je suis très heureuse de pour­suivre ainsi mon parcours dans un groupe que je connais bien pour y avoir exercé diffé­rentes fonc­tions depuis 13 ans et auquel je suis très atta­chée  ».

Créé à Lyon en 1976, Alptis reven­dique avec sa filiale opéra­tion­nelle, Alptis Assu­rances, le rang de 3ème cour­tier gros­siste de France. Il inter­vient dans les domaines de la santé, de la prévoyance, de l’as­su­rance de prêts, de l’épargne retraite et du finan­ce­ment, pour les parti­cu­liers, les travailleurs indé­pen­dants et les entre­prises. Le groupe protège aujourd’­hui près de 470.000 personnes, partout en France. Orga­nisé autour d’un modèle colla­bo­ra­tif et parti­ci­pa­tif, 600 adhé­rents actifs béné­voles parti­cipent à la gouver­nance du groupe à travers des comi­tés locaux. Ces derniers orga­nisent près de 400 actions de santé chaque année.

Remonter