LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

bioMérieux engrange et redistribue

Publié le 24 février 2021

Exercice 2020 record pour bioMérieux avec une croissance organique de près de 20% à 3,118 milliards € et un résultat net qui bondit de 48% à 404 millions €. Le spécialiste du diagnostic in vitro a consacré 42 millions € à des actions de solidarité. Il table sur une croissance de 5 à 8% en 2021.

« Nous avons vécu une année 2020 exceptionnelle, reconnait Alexandre Mérieux, PDG de bioMérieux. Tout le monde a fait preuve d’une mobilisation exceptionnelle. Cette crise sanitaire a révélé des tendances de fond avec, entre autres, la reconnaissance de la valeur du diagnostic. Nos équipes sont plus que jamais engagées ». Avec un dernier trimestre sur les chapeaux de roue, bioMérieux a fini l’année 2020 sur une croissance organique de 19,7% à 3,118 milliards € (+ 16,6% déduction faite de l’impact négatif des parités monétaires). De son côté, le résultat opérationnel ressort à 553 millions € (+ 49%) et le résultat net (part du groupe) à 404 millions € (+ 48,2%). bioMérieux, qui a consacré 278 millions € à ses investissements (9% de son activité), finit l’année sans endettement financier net. « Nous bénéficions d’une structure financière très solide qui nous permet de poursuivre nos investissements tant internes qu’externes », précise Alexandre Mérieux.

800 salariés de plus fin 2020

bioMérieux dispose depuis le printemps d’une gamme complète de tests produits aussi bien à Salt Lake City (via BioFire) que dans ses sites français en Ariège et à Marcy-l’Etoile. « On voit bien que toutes les maladies infectieuses sont devenues un enjeu majeur de santé publique. C’est l’une de nos priorités au même titre que la résistance aux antibiotiques, les affections respiratoires ou bien encore la sécurité alimentaire et pharmaceutique », ajoute Alexandre Mérieux. Présent dans 44 pays dans le monde avec des ventes dans 160 pays, bioMérieux réalise 93% de son activité hors des frontières hexagonales et a vu ses effectifs augmenter de 800 personnes à 12 800 collaborateurs au 31 décembre 2020.

A noter que bioMérieux a consacré 42 millions € au total en 2020 à des actions de solidarité, reversant notamment la moitié de son dividende à la Fondation Mérieux (12 millions), à l’Entreprise des Possibles (2 millions) et à une soixantaine de projets dans le monde (8 millions). Et, en décembre dernier, le Fonds de dotation bioMérieux a été créé avec une dotation initiale de 20 millions €. « C’est le rôle des entreprises qui performent de s’engager ainsi. Avec ce Fonds de dotation, nous accompagnerons des projets solidaires, éducatifs, environnementaux dans nos pays d’implantation avec la volonté d’un soutien de long terme. Chaque année, on devrait s’engager à hauteur de 7 millions € ».

Plan d’actionnariat salarié

Pour 2021, le dividende proposé sera de 0,62 € par action, correspondant à une distribution de 18% du résultat net. Par ailleurs, bioMérieux va lancer un plan mondial d’actionnariat salarié, avec une souscription prévue entre le 5 et le 15 mai. Quant aux perspectives pour l’année 2021, Alexandre Mérieux table sur « une croissance de 5 à 8%, dans un contexte très peu prévisible. Le 1er semestre devrait se poursuivre sur la même tendance que le quatrième trimestre 2020. La profitabilité devrait se maintenir au niveau de l’an dernier. »

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices