Ducreux s’ins­talle dans le Pays Mornan­tais et va créer 30 emplois

Le grossiste alimentaire lyonnais regroupe ses sites de Marcy-l’Etoile et Vénissieux dans une nouvelle implantation de 12 000 m2 à Beauvallon (Pays Mornantais), opérationnelle en avril 2022, dans le cadre de l’extension de la zone des Platières. Un investissement de 14 millions €. Avec, à la clé, la création d’une trentaine d’emplois.

D’un côté, Ducreux, une entre­prise de négoce de produits alimen­taires dont les sites de Marcy-l’Etoile et Vénis­sieux saturent. De l’autre, la COPAMO (Commu­nauté de communes du Pays Mornan­tais) qui étend sa zone d’ac­ti­vité de 24 hectares supplé­men­taires en ciblant l’agro-alimen­taire parmi ses prio­ri­tés dans une stra­té­gie tour­née autour des circuits courts. C’est donc, en toute logique, que l’amé­na­geur, le promo­teur lyon­nais em2c, a conseillé à Ducreux de rejoindre la zone des Platières à Beau­val­lon.

L’ins­tal­la­tion est prévue pour avril 2022. Ducreux inves­tit 14 millions € dans un bâti­ment de 11 800 m2 sur un terrain de 33 000 m2. Celui-ci regrou­pera donc les anciens sites de Marcy-l’Etoile et Vénis­sieux et abri­tera aussi le siège social de cette entre­prise créée voici 72 ans et reprise en 1981 par le père de Laurent Ducreux, co-diri­geant du groupe. « L’im­plan­ta­tion de notre entre­prise sur les Platières s’in­tègre dans la stra­té­gie de déve­lop­pe­ment d’une pola­rité agroa­li­men­taire portée par la Copamo afin d’of­frir de nouveaux débou­chés aux produc­teurs locaux et de renfor­cer les circuits courts alimen­taires avec la métro­pole lyon­naise », déclare Laurent Ducreux.

4 000 réfé­rences

En rejoi­gnant Beau­val­lon, Ducreux se rapproche notam­ment du groupe coopé­ra­tif Sicoly – Sico­dis, implanté sur le Parc d’ac­ti­vi­tés Les Platières, qui regroupe plus de 135 produc­teurs de fruits et légumes et dont Ducreux distri­bue les produits. Par ailleurs, avec un empla­ce­ment au sud-ouest de Lyon, le gros­siste réduit ses flux d’ap­pro­vi­sion­ne­ment et opti­mise ses flux de livrai­sons. Il livre au total 4 000 réfé­rences alimen­taires dans toute la région Rhône-Alpes. Au prin­temps 2022, il dispo­sera de quatre sites (Beau­val­lon, Grenoble, Bourg-en-Bresse et Cham­béry). Ses clients sont des arti­sans boulan­gers, pâtis­siers et restau­ra­teurs, entre autres, dans les stations de ski (60% boulan­ge­rie et 40% métiers de bouche). 

Ducreux s’est rappro­ché dans les années 90 de la centrale d’achat Disgroup afin de dispo­ser d’une offre plus impor­tante et de gagner en puis­sance d’achat. Hors pertur­ba­tions liées à la crise sani­taire, Ducreux réalise autour de 54 millions € de chiffre d’af­faires, avec une belle progres­sion de 25% depuis 10 ans. L’en­tre­prise emploie 190 personnes avec la pers­pec­tive d’une tren­taine de recru­te­ments à l’oc­ca­sion du démé­na­ge­ment dans le Pays Mornan­tais.

Consent choices
Remonter