Compo­sites : Mece­lec devient Altheora

L’entreprise ardéchoise accompagne son projet de transformation en profondeur d’un changement de nom. Elle s’appelle désormais Altheora et entend participer pleinement à la 4ème révolution industrielle. L’ex-Mecelec Composites a bien résisté en 2020, limitant son recul d’activité à 11,7% avec un joli rebond au 2nd semestre.

Adieu Mece­lec, bonjour Altheora ! Etape impor­tante de la trans­for­ma­tion en profon­deur de Mece­lec Compo­sites, l’en­tre­prise ardé­choise (elle a vu le jour en 1934) change de nom pour s’ap­pe­ler désor­mais Altheora. « Ce projet doit donner à notre groupe une nouvelle dimen­sion, fédé­ra­trice, inno­vante et respon­sable pour parti­ci­per plei­ne­ment à la 4ème révo­lu­tion indus­trielle », explique Béné­dicte Durand, direc­trice géné­rale d’Al­theora. Face aux enjeux écolo­giques, socié­taux et écono­miques de l’in­dus­trie, Mece­lec Compo­sites souhaite faire évoluer sa gouver­nance d’en­tre­prise en créant Altheora, un écosys­tème indus­triel qui rassemble des exper­tises et des savoir-faire métiers issus d’en­tre­prises indus­trielles françaises qui produisent majo­ri­tai­re­ment sur le terri­toire.

Et la direc­tion de préci­ser qu’ « Altheora doit deve­nir le cœur de ce nouvel écosys­tème indus­triel consti­tué aussi bien par des entre­prises ayant une exper­tise recon­nue sur leur marché que de projets indus­triels inno­vants en phase d’ac­cé­lé­ra­tion. Ensemble, elles parta­ge­ront leur vision, leurs enga­ge­ments RSE et leurs valeurs. Altheora pourra ainsi soute­nir leur déve­lop­pe­ment, favo­ri­ser leurs inter­ac­tions, et tisser un réseau à la fois compé­ti­tif et écores­pon­sable. L’objec­tif de cet écosys­tème vivant : accé­lé­rer la 4ème révo­lu­tion indus­trielle en deve­nant la 1ère ETI perfor­mante et respon­sable qui parti­cipe à la redy­na­mi­sa­tion du tissu indus­triel en région Auvergne-Rhône-Alpes et en créant de la crois­sance durable ».

25,5 millions € de chiffre d’af­faires

Le groupe s’ar­ti­cule autour de trois pôles de compé­tences : Altheora Compo­sites (à partir de Mece­lec Compo­sites pour tout ce qui touche à la trans­for­ma­tion des maté­riaux compo­sites dans les secteurs : aéro­nau­tique, ferro­viaire, mobi­lité, sport, loisirs, santé), Altheora Coating (émaillage et pein­ture indus­trielle avec MC Coating, acqui­si­tion récente du groupe), Altheora Shift (pôle inno­va­tion et accé­lé­ra­teur des projets indus­triels sélec­tion­nés par Altheora).

Le groupe ardé­chois a réalisé 25,5 millions € de chiffre d’af­faires l’an dernier, en repli de 11,7% par rapport à 2019.

Altheora a bien résisté à la crise sani­taire, adop­tant un plan de conti­nuité d’ac­ti­vité dès la fin mars 2020. L’en­tre­prise a enre­gis­tré un joli rebond au 2nd semestre. Son résul­tat d’ex­ploi­ta­tion ressort à 0 (contre 0,8 million en 2019) et son résul­tat net en légè­re­ment néga­tif de 0,3 million €. Fort de quatre sites en Auvergne-Rhône-Alpes et un en Rouma­nie, le groupe possède 500 clients à l’in­ter­na­tio­nal. Il a reçu le prix de la meilleure inno­va­tion caté­go­rie design & mobi­lier des JEC Inno­va­tion Awards et béné­fi­cie du label « Entre­prise Inno­vante » de Bpifrance.

Consent choices
Remonter