Crois­sance de 16% pour La Vie Claire en 2020

Une trentaine d’ouverture de points de vente et un chiffre d’affaires qui grimpe de 16% à 385 millions €. La Vie Claire revendique d’être toujours le 1er réseau en franchise de la bio. Les ouvertures vont se poursuivre en 2021.

Déte­nue par la famille Pelen depuis une ving­taine d’an­nées à 82% (16% pour la direc­tion et les colla­bo­ra­teurs et 2% pour le Fonds de dota­tion La Vie Claire Eric Pelen), La Vie Claire a réalisé de belles perfor­mances en 2020. La crise sani­taire et les confi­ne­ments succes­sifs ne l’ont pas péna­li­sée. Au contraire : les consom­ma­teurs ont large­ment fait appel aux produits natu­rels et bio. La stra­té­gie de la marque autour d’une bio respon­sable et locale (83% de ses four­nis­seurs produisent dans l’Hexa­gone) est plébis­ci­tée.

Le chiffre d’af­faires de l’en­seigne, sur l’en­semble du réseau affiche une hausse de 16% à 385 millions € l’an dernier avec 1 200 colla­bo­ra­teurs. Tout cela autour d’un réseau de plus de 380 points de vente (deux tiers en fran­chise et un tiers en propre) sur l’en­semble du terri­toire français avec 31 ouver­tures de points de vente. « La Vie Claire reste le réseau N°1 de la fran­chise de la bio », déclare la direc­tion. Créée en 1948, l’en­tre­prise propose une offre riche de plus de 6 000 produits dont plus de 2 000 réfé­rences à sa marque propre. « La Vie Claire a égale­ment à cœur d’agir afin de déve­lop­per les filières bio : elle apporte à ses four­nis­seurs un soutien fort pour les aider à démar­rer et péren­ni­ser leur acti­vité. Elle béné­fi­cie du Label Bioen­tre­pri­se­du­rable qui reflète ses enga­ge­ments forts en termes de RSE », pour­suit-elle dans son commu­niqué de bilan annuel.

>>>À lire aussi : Frédé­­ric Guyot remplace Brigitte Brunel-Marmone à la tête de La Vie Claire

Frédé­ric Guyot président du Direc­toire

Rappe­lons que Brigitte Brunel-Marmone a quitté la prési­dence du Direc­toire de l’en­seigne de maga­sins bio (faisant valoir ses droits à la retraite) fin décembre pour rejoindre le conseil de surveillance présidé par Régis Pelen. Elle est, par ailleurs, prési­dente du Fonds de dota­tion La Vie Claire Eric Pelen. Son succes­seur à la prési­dence du Direc­toire, Frédé­ric Guyot, est arrivé dans le groupe lyon­nais, en septembre dernier après des postes de direc­tion chez Midas, Syna­lia dans la bijou­te­rie, et InVivo (Gamm vert, Delbard et Jardi­land), le numéro 1 français de la jardi­ne­rie avec 1 400 maga­sins (dont 85% en fran­chise). « J’ai toujours travaillé dans des enseignes à réseau de proxi­mité et le plus souvent mixte avec des maga­sins en fran­chise et en propre. C’est un bon duo, créa­teur de valeur », décla­rait Frédé­ric Guyot à Lyon Déci­deurs en janvier dernier.

Consent choices
Remonter