Chômage en repli de 0,7% dans la Métro­pole de Lyon au 1er trimestre

Le nombre des deman­deurs d’em­ploi a baissé dans la Métro­pole de Lyon et dans le Nouveau Rhône au 1er trimestre 2021, à l’ins­tar de l’en­semble de l’Hexa­gone. En revanche, le chômage progresse dans l’en­semble de la région Auvergne-Rhône-Alpes ce trimestre, sous l’ef­fet d’une forte hausse dans la partie Est de la région (dépar­te­ments savoyards et Isère), mais aussi en Ardèche et dans le Puy-de-Dôme. Dans le détail, cela donne un repli de 0,7% dans la Métro­pole de Lyon avec 86 000 deman­deurs d’em­ploi inscrits à Pôle Emploi sans acti­vité. Dans le Nouveau Rhône, la baisse est plus marquée (- 1,5%) à 17 460 inscrits, tandis que dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec 412 000 inscrits sans acti­vité, la hausse atteint 1,1%. En France, le nombre des deman­deurs d’em­ploi a baissé de 0,3% sur les trois premiers mois de 2021.

Par caté­go­rie d’âge, l’amé­lio­ra­tion dans la Métro­pole de Lyon concerne, en premier lieu, les 25–49 ans au 1er trimestre. Situa­tion stable pour les plus de 50 ans. En revanche, elle se dété­riore pour les moins de 25 ans. A rete­nir aussi, une amélio­ra­tion pour ceux qui sont inscrits depuis moins d’un an, mais une dégra­da­tion pour les chômeurs de longue durée.

Si l’on raisonne en tendance annuelle, le chômage a progressé partout ces douze derniers mois, en comp­ta­bi­li­sant l’évo­lu­tion depuis le 1er avril 2020 en plein premier confi­ne­ment. La progres­sion s’éta­blit à 8,1% dans la Métro­pole de Lyon, à +7% dans le Nouveau Rhône à +9,7% en Auvergne-Rhône-Alpes et à +6,8% dans tout l’Hexa­gone.

Remonter