Obiz bien­tôt en bourse sur Euro­next

Après le Grenoblois HRS en février, c’est au tour de l’entreprise lyonnaise Obiz de s’apprêter à rejoindre la bourse, vraisemblablement la 1ère quinzaine de mai. Une étape importante dans la stratégie de développement de la plateforme digitale de marketing relationnel créée en 2010 par Brice Chambard.

Alors que la bourse renoue avec ses plus hauts histo­riques depuis novembre 2000 avec un CAC 40 au-dessus des 6 300 points, une deuxième entre­prise rhônal­pine s’ap­prête à se faire coter en l’es­pace de trois mois. La société iséroise, HRS (Hydro­gen Refue­ling Solu­tions), concep­teur et fabri­cant euro­péen de stations de ravi­taille­ment en hydro­gène a signé la plus impor­tante intro­duc­tion en bourse réali­sée sur Euro­next Growth début février, levant plus de 97 millions d’eu­ros.

Cette fois-ci, c’est une entre­prise lyon­naise, Obiz, qui frappe à la porte de la cota­tion. Créée en 2010 par Brice Cham­bard, son PDG actuel, Obiz déve­loppe des solu­tions de marke­ting rela­tion­nel inno­vantes et respon­sables, à partir de sa plate­forme digi­tale proprié­taire. Obiz permet à ses clients (entre­prises, asso­cia­tions et fédé­ra­tions) de propo­ser à leurs béné­fi­ciaires (clients, adhé­rents, colla­bo­ra­teurs, etc.) un large panel d’offres promo­tion­nelles. Pour cela, « Obiz conçoit, déploie et pilote pour le compte de ses clients des programmes rela­tion­nels et affi­ni­taires et des plate­formes e-commerce. Ces solu­tions, exclu­sives et person­na­li­sées, donnent accès pour leurs béné­fi­ciaires aux meilleures offres promo­tion­nelles, sélec­tion­nées et négo­ciées par Obiz, auprès de son réseau de 35 000 parte­naires commer­ciaux, natio­naux et locaux ».

Une équipe de 35 experts

Obiz s’ap­puie sur une équipe consti­tuée de 35 experts en digi­tal et marke­ting rela­tion­nel, dont un tiers est dédié à la plate­forme. À partir de cette solu­tion proprié­taire, Obiz déve­loppe des appli­ca­tions et des sites web respon­sives, inno­vants, confi­gu­rables et person­na­li­sables. L’ex­ploi­ta­tion éthique des données est au cœur du modèle d’Obiz. Au-delà du strict respect du règle­ment euro­péen sur la protec­tion des données (RGPD), les données collec­tées demeurent la propriété exclu­sive des clients d’Obiz et ne sont jamais moné­ti­sées. La plate­forme d’Obiz est déjà dimen­sion­née pour accom­pa­gner le déve­lop­pe­ment de la société avec une capa­cité d’ac­cueil pouvant aller jusqu’à plusieurs dizaines de millions de béné­fi­ciaires, sans inves­tis­se­ments majeurs supplé­men­taires. Obiz opère actuel­le­ment 34 programmes rela­tion­nels et affi­ni­taires au béné­fice de 7 millions d’uti­li­sa­teurs, en France et en Belgique.

Obiz a enre­gis­tré une accé­lé­ra­tion de sa crois­sance avec un chiffre d’af­faires passé de 1,1 million d’eu­ros en 2015 à 15,4 millions € en 2020, repré­sen­tant un taux de crois­sance annuel moyen de 70% sur les cinq derniers exer­cices. Cette trajec­toire a valu à la société d’être régu­liè­re­ment primée parmi les cham­pions de la crois­sance en France, via Les Echos (ces quatre dernières années) et en Europe (Finan­cial Times – Euro­pe’s Fastest Growing Compa­nies en 2020 et 2021). L’an dernier, la crois­sance de 62% du chiffre d’af­faires s’est accom­pa­gnée d’une progres­sion de 65% de l’EBITDA à 0,8 million €, soit 5,2% de marge et de 96% du résul­tat net à 0,2 million €. L’am­bi­tion d’Obiz est de « s’af­fir­mer comme la plate­forme affi­ni­taire éthique de réfé­rence du marché du marke­ting rela­tion­nel ».

21 millions € en 2021

En 2021, la société s’est fixée pour objec­tif d’at­teindre un chiffre d’af­faires de 21 millions €, en progres­sion de plus de 35%. La société vise un EBITDA de 1 million € en 2021.

Avec l’ap­pro­ba­tion du docu­ment d’en­re­gis­tre­ment d’Obiz par l’Au­to­rité des marchés finan­ciers, l’en­tre­prise lyon­naise a fran­chi la première étape de son projet d’in­tro­duc­tion en bourse sur le marché Euro­next Growth à Paris, sous réserve des condi­tions de marché et de la déli­vrance par l’AMF d’une appro­ba­tion sur le Pros­pec­tus rela­tif à l’opé­ra­tion. Une intro­duc­tion qui devrait inter­ve­nir au cours de la 1ère quin­zaine du mois de mai.

Consent choices
Remonter