Margo Chaillou au chevet de la Cuisine du Web

Margo Chaillou remplace Damien Armenté, qui avait été élu l'été dernier, à la tête de la Cuisine du Web. Un changement de présidence alors que les finances de l'association historique du web lyonnais restent très fragiles.

Damien Armenté a rendu le tablier au bout de seule­ment huit mois de prési­dence. Acca­paré par une levée de fonds en prépa­ra­tion dans sa star­tup, l’ap­pli­ca­tion networ­king SuperCon­nectr, il a préféré se reti­rer de la prési­dence de la Cuisine du Web dont la situa­tion finan­cière reste complexe. Alors que la Tour du Web a creusé les comptes de l’as­so­cia­tion pendant plusieurs années, la Cuisine du Web, dont le modèle repose sur des rencontres entre profes­sion­nels du web, doit main­te­nant faire face au Covid.

Et l’équa­tion est simple : l’édi­tion du Blend Web Mix (deux jours de confé­rences pour parler des nouveaux métiers, des nouveaux usages et des nouvelles tech­no­lo­gies) initia­le­ment prévu l’an­née dernière et repor­tée au 14 et 15 juin prochain, doit se tenir, faute de quoi la péren­nité de l’as­so­cia­tion – dont des fonda­teurs histo­riques ont déjà remis au pot il y a un peu plus d’un an – serait mena­cée.

C’est dans ce contexte qu’a été élue Margo Chaillou, jusqu’a­lors admi­nis­tra­trice, nouvelle prési­dente de la Cuisine du Web. La co-fonda­trice de la star­tup Ezohiko sera épau­lée par cinq autres membres du bureau et huit admi­nis­tra­teurs. « Le chal­lenge pour la Cuisine du web est énorme. C’est trop pour un président béné­vole, on va se répar­tir le travail », expose Margo Chaillou.

« Le Blend Web Mix va se tenir »

Son premier gros dossier : la prochaine édition du Blend Web Mix, évidem­ment : « On ne sait pas encore sous quelle forme – on espère avec du présen­tiel – mais le Blend va se tenir. C’est obli­ga­toire pour la survie de la Cuisine du Web, mais c’est aussi que cela fait plus d’un an que des béné­voles travaillent sur l’évé­ne­ment, que l’on a des supers spea­ker, des supers spon­sors et de nombreuses places déjà vendues. Cela va être une chouette édition », commente Margo Chaillou.

La nouvelle prési­dente ne cache pas une « situa­tion compliquée » pour la Cuisine du Web qui oblige à réin­ven­ter son modèle. « Une remise à plat », avec notam­ment l’idée de se recen­trer sur son ADN : l’ani­ma­tion d’une commu­nauté et la propo­si­tion de services aux adhé­rents. « Et je suis sûre que l’as­so­cia­tion va s’en sortir », affirme-t-elle.

Consent choices
Remonter