Pascal Nadobny et Addev Mate­rials rachètent TPI

Après un repli d’activité de 14% l’an dernier, Addev Materials annonce l’acquisition de Textile pour l’industrie -TPI- dans les Yvelines. Pascal Nadobny vise une croissance à deux chiffres en 2021 pour revenir au niveau de 2019. A la clé : de nouvelles solutions, telles que ce film technique anti-coronavirus mis au point l’an dernier.

Addev Mate­rials, l’ETI prési­dée par Pascal Nadobny (photo), a plutôt bien résisté au choc de la crise sani­taire en 2020. Certes, son chiffre d’af­faires a reculé de 14%, passant d’un peu plus de 170 millions d’eu­ros en 2019 à 150 millions d’eu­ros en 2020. Mais, en travaillant pour des secteurs très touchés comme l’aé­ro­nau­tique ou l’au­to­mo­bile, l’en­tre­prise lyon­naise a forcé­ment été impac­tée. Mais elle a su aussi se montrer réac­tive en propo­sant de nouvelles solu­tions, telles que ce film tech­nique anti-coro­na­vi­rus aux appli­ca­tions multiples.

La stra­té­gie de déve­lop­pe­ment de Micel (implan­tée à Saint-Chamond) et trans­for­mée en Addev Mate­rials en 2006, a débou­ché sur un ensemble de près de 700 personnes avec une quin­zaine de sites indus­triels (Loire, Rhône et Drôme) en France et à l’in­ter­na­tio­nal. Addev Mate­rials a procédé à de multiples acqui­si­tions et implan­ta­tions ces dernières années : Etats-Unis, Canada, Belgique, Grande-Bretagne et Pologne.

Se défi­nis­sant comme une ETI patri­mo­niale (aux côtés de Pascal Nadobny, Bpifrance et BNP Pari­bas figurent, entre autres, au capi­tal de l’en­tre­prise), Addev Mate­rials est un concep­teur et fabri­cant de solu­tions de maté­riaux durables sur-mesure pour l’in­dus­trie. A savoir des rubans adhé­sifs, mousses, films tech­niques, colles et produits chimiques. Les clients de l’en­tre­prise se situent dans l’aé­ro­nau­tique, le spatial et la défense, l’au­to­mo­bile, l’in­dus­trie au sens large, l’hy­giène et la santé.

Chan­ge­ment de président pour TPI

En faisant, le mois dernier, l’ac­qui­si­tion de Textile pour l’in­dus­trie -TPI-, « Addev Mate­rials complète son offre de produits chimiques avec du textile tech­nique de nettoyage haute perfor­mance pour les marchés de l’aé­ro­nau­tique et de la défense. Cette acqui­si­tion s’ins­crit dans la conti­nuité du projet stra­té­gique d’ADDEV Mate­rials. Le savoir-faire et l’ex­per­tise de TPI viennent complé­ter et confor­ter notre posi­tion d’ac­teur inter­na­tio­nal, spécia­liste des produits chimiques sur mesure et spéci­fique­ment adap­tés aux exigences de ces marchés » précise Julien Duva­nel, CEO Aeros­pace & Defense d’Addev Mate­rials.

Créé au début des années 80, TPI, basé à Saint-Nom-la-Bretèche dans les Yvelines, a déve­loppé un savoir-faire unique dans la fabri­ca­tion d’un textile coton puri­fié, destiné au nettoyage de pièces tech­niques. « De par sa compo­si­tion et sa concep­tion, ce tissu, fabriqué en France, présente l’avan­tage de ne pas polluer ni pelu­cher et donc de ne lais­ser aucun résidu ni aucune fibre lors des opéra­tions de nettoyage et d’es­suyage sur des pièces de haute tech­no­lo­gie », précise l’en­tre­prise. TPI a par ailleurs déve­loppé une acti­vité de négoce de produits chimiques, lui permet­tant d’ap­por­ter une complé­men­ta­rité de gammes ainsi que des services et une réac­ti­vité à ses grands clients. « Je suis ravi que l’ave­nir de TPI se conjugue désor­mais avec celui d’Ad­dev Mate­rials, qui saura assu­rer la péren­nité et le déve­lop­pe­ment de nos acti­vi­tés » ,déclare Jean-Marc Vincent, président de TPI jusqu’à son rachat par le groupe lyon­nais et qui a démis­sionné de cette fonc­tion depuis, la prési­dence étant reprise en direct par Addev Mate­rials. Par ailleurs, le siège de TPI est trans­féré des Yvelines à Portet-sur-Garonne dans la région toulou­saine.

Pour 2021, Pascal Nadobny anti­cipe un retour à une crois­sance à deux chiffres de son groupe. Ce devrait lui permettre de reve­nir à son niveau d’ac­ti­vité de 2019.

Remonter