Aster s’in­tègre à Teams pour simpli­fier les visio­con­fé­rences

Aster, start-up lyonnaise spécialisée dans les logiciels informatiques, vient d’annoncer son partenariat avec Microsoft. Sa solution sera maintenant intégrée à l’écran de Microsoft Teams.

« Nous sommes la première solu­tion française à inté­grer le programme de Micro­soft, et une des toutes premières mondiales ! ». Vincent Mendes, le CEO et co-fonda­teur de la start-up lyon­naise Aster, peut se réjouir : son logi­ciel est désor­mais inté­gré à l’écran de visio­con­fé­rence de Micro­soft Teams. L’objec­tif ? Amélio­rer l’ef­fi­ca­cité des réunions à distance et accom­pa­gner la nouvelle orga­ni­sa­tion de travail hybride : « La vague de télé­tra­vail qui a déferlé sur le monde avec la pandé­mie ne s’ar­rê­tera pas avec elle. La fin de la crise sani­taire ne signi­fie pas le retour aux seules réunions physiques, mais à un mélange entre celles-ci et les visio­con­fé­rences. »

Accom­pa­gner et faci­li­ter

Aster veut juste­ment résoudre un problème inhé­rent aux réunions physiques comme à la visio­con­fé­rence : leur aspect chro­no­phage. En s’in­té­grant dans l’éco­sys­tème Micro­soft 365, avec un panel sur la droite de l’écran, les parti­ci­pants peuvent dérou­ler les sujets, accé­der aux infor­ma­tions et profi­ter d’un compte-rendu synthé­tique généré à la fin de la réunion. La start-up accom­pagne les utili­sa­teurs sans pour autant multi­plier les outils utili­sés par les colla­bo­ra­teurs. « C’est parfois complexe d’en­gran­ger toutes les infor­ma­tions, actions et déci­sions d’une réunion. Avec Aster tout est faci­lité. » Créée en 2014, l’en­tre­prise aux vingt colla­bo­ra­teurs se dit « fière de pouvoir faire rayon­ner la France et Lyon, à notre échelle, à travers cette inno­va­tion », explique Vincent Mendes

Remonter