Chris­tophe Sapet signe son retour

Débarqué fin 2018 de Navya dont il était le fonda­teur, Chris­tophe Sapet réap­pa­raît dans le costume de président de Wesk, un service d’au­to­par­tage de véhi­cule élec­trique qui annonce avoir réalisé une levée de fonds de 3 millions. Avec ces petits véhi­cules aux couleurs vertes, l’an­cien co-fonda­teur d’In­fo­grames ambi­tionne de « deve­nir le spécia­liste de la mobi­lité urbaine élec­trique et sans bornes de recharge » grâce à des batte­ries inter­chan­geables. « Ce système permet de s’af­fran­chir du déploie­ment des bornes de recharge coûteuses et complexes à instal­ler. Elle évite aussi d’uti­li­ser des places de station­ne­ment, dédiées unique­ment pour rechar­ger des véhi­cules », explique l’en­tre­prise co-fondée par Henri Coron, l’ex-direc­teur inter­na­tio­nal de Navya. Grâce à cette levée de fonds, Wesk annonce le déploie­ment de ses premiers services d’au­to­par­tage dans deux villes françaises d’ici fin 2021.

Remonter