Roam­ler acquiert Datlinq et pour­suit sa montée en puis­sance

Le géant hollandais du Retail Roamler, basé en France à Lyon, vient d’acquérir Datlinq, une société spécialisée dans les données de restauration et de la vente de détail de produits alimentaires.

Roam­ler, plate­forme spécia­li­sée dans le crowd­sour­cing qui four­nit aux entre­prises des solu­tions B2B grâce à son vaste réseau de profes­sion­nels, a fait le choix d’ac­qué­rir une autre boîte hollan­daise, Datlinq. L’en­tre­prise, dont le siège France est installé à Lyon depuis 2014, entend prendre un virage stra­té­gique majeur et pour­suivre son ascen­sion sur le marché.

Fondée en 2011, l’en­tre­prise a connu un déve­lop­pe­ment éclair qui l’a fait deve­nir un des leaders du secteur. Dispo­sant de clients comme Unile­ver, P&G ou encre Red Bull, le groupe dirigé par Jeroen ten Haave s’ap­puie sur large commu­nauté d’uti­li­sa­teurs mobiles qui exécutent des missions comme la collecte d’in­for­ma­tion ou encore la mise en place de promo­tions. En échange, ces « Roam­lers » perçoivent une rétri­bu­tion. La plate­forme a petit à petit augmenté ses services en propo­sant notam­ment des instal­la­tions, de la main­te­nance, du dépan­nage à ses clients. L’objec­tif ? Accroître la flexi­bi­lité des entre­prises, et offrir aux profes­sion­nels un plus large éven­tail d’op­por­tu­ni­tés de crois­sance person­nelle et profes­sion­nelle.

« Un inté­rêt commun »

L’ac­qu­si­tion de la société Datlinq est syno­nyme de virage stra­té­gique pour le groupe. Spécia­li­sée dans la mise en rela­tion entre fabri­cants, gros­sistes et consom­ma­teurs, l’en­tre­prise va permettre à son nouvel acqué­reur d’ob­te­nir de nouveaux marchés. Stra­té­gique­ment, Roam­ler va étendre son offre grâce aux nouvelles données : « Avec l’ac­qui­si­tion de Datlinq, nous pour­rons aider nos clients à stimu­ler leur crois­sance en mettant en œuvre des stra­té­gies de vente et de marke­ting basées sur les données qui répondent aux besoins de leurs consom­ma­teurs, là où ils se trouvent.  » explique Jéroen Ten Haave. Quant à Datlinq, l’ac­qui­si­tion ouvre la porte à une nouvelle expan­sion de ses services de données et d’in­for­ma­tions ainsi qu’au déve­lop­pe­ment d’ac­ti­vi­tés dans d’autres pays euro­péens. Un accord « gagnant-gagnant » pour les deux groupes, qui a été rendu possible par la récente levée de fonds de 20 millions d’eu­ros réali­sée par Roam­ler.

Remonter