Hélène Surrel, nouvelle direc­trice de Sciences Po Lyon

Une nouvelle direc­trice pour Sciences Po Lyon. À 55 ans, Hélène Surrel va rempla­cer Renaud Payre, en poste depuis 2016. Unique candi­date, cette diplô­mée de Sciences Po Lyon en 1987 a été élue mercredi lors du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de l’éta­blis­se­ment. Sa nomi­na­tion, par arrêté de la Ministre de l’en­sei­gne­ment supé­rieur et de la recherche, est atten­due d’ici le 1er juillet, pour un mandat de cinq ans. 

Très enga­gée dans la vie de l’éta­blis­se­ment depuis près de 20 ans, dont 11 ans en tant que membre du Conseil d’Ad­mi­nis­tra­tion, Hélène Surrel a égale­ment occupé des fonc­tions de respon­sable péda­go­gique de la forma­tion conti­nue, direc­trice des études (2e cycle) et a plus récem­ment piloté la mission de créa­tion et déve­lop­pe­ment du campus de Saint-Etienne. « Je remer­cie vive­ment les membres du Conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la confiance qu’ils m’ont témoi­gnée en propo­sant ma nomi­na­tion à la fonc­tion de direc­trice de l’éta­blis­se­ment. Je suis enthou­siaste à l’idée de pouvoir bien­tôt contri­buer, dans un esprit fédé­ra­teur, au bon fonc­tion­ne­ment et au déve­lop­pe­ment de l’éta­blis­se­ment  », déclare la nouvelle direc­trice dans un commu­niqué.

L’éta­blis­se­ment précise que Renaud Payre, 3e vice-président à la Métro­pole de Lyon, en charge de l’Ha­bi­tat, du loge­ment social et de la poli­tique de la ville, conti­nuera de son côté « à prendre plei­ne­ment part à la vie de l’éta­blis­se­ment, en sa qualité d’en­sei­gnant-cher­cheur mais égale­ment à travers la pour­suite des projets enga­gés ».

Consent choices
Remonter