Salva­tore Alaimo intègre Crys­tal dans Dimo­trans

Créer une alternative française aux grands groupes internationaux du transport international multimodal. C'est le sens du rapprochement de Dimotrans avec le Parisien Crystal. Le groupe présidé par Salvatore Alaimo devrait franchir les 600 millions € de chiffre d'affaires en 2022.

Dimo­trans pour­suit métho­dique­ment sa crois­sance. L’en­tre­prise prési­dée par Salva­tore Alaimo et basée à Pusi­gnan vient de signer en début de semaine, le rachat de Crys­tal, instal­lée à Roissy, commis­sion­naire de trans­port aérien et mari­time, spécia­li­sée dans la douane et prési­dée par Joël Gusman. Pour les deux patrons, qui parlent d’al­liance stra­té­gique, il s’agit de « deve­nir l’al­ter­na­tive française aux grands groupes inter­na­tio­naux du trans­port et de la logis­tique en consti­tuant un nouveau pôle dyna­mique et inno­vant« .

Avec cette opéra­tion, Dimo­trans renforce son posi­tion­ne­ment sur les métiers de l’over­seas et de la douane en s’ap­puyant sur l’ex­per­tise et la noto­riété de la société pari­sienne sur ces segments. De son côté, Crys­tal va pouvoir s’ap­puyer sur l’offre globale de Dimo­trans et propo­ser à ses clients des solu­tions couvrant tous leurs besoins en matière de supply chain avec des savoir-faire recon­nus en trans­port routier natio­nal et inter­na­tio­nal, logis­tique BtoB et e-commerce.

Forte crois­sance au 1er semestre 2021

Créé en 1986, Crys­tal a réalisé 101,4 millions € de chiffre d’af­faires en 2020 avec 22 sites en France et à l’in­ter­na­tio­nal employant 360 personnes. Quant à Dimo­trans, qui a vu le jour en 1980, il a atteint 396 millions € d’ac­ti­vité l’an dernier avec 65 sites en France et hors des fron­tières hexa­go­nales. Les effec­tifs du trans­por­teur et logis­ti­cien dépassent les 1 500 colla­bo­ra­teurs. Le groupe Dimo­trans, dirigé par Jean-Luc Declas (ex Norbert Dentres­sangle et XPO Europe) depuis novembre 2017, devrait fran­chir la barre des 500 millions € de chiffre d’af­faires en 2021 après avoir enre­gis­tré une forte crois­sance au 1er semestre. Autant dire qu’a­vec l’ap­port de Crys­tal, le chiffre d’af­faires 2022 devrait dépas­ser les 600 millions €.

Remonter