LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

Poli­­­­­­­­­­tique – La nouvelle garde prend le pouvoir : Alexandre Vincendet (13/16)

Publié le 20 juillet 2021

Ils sont les visages de la nouvelle génération politique qui s’installe aujourd’hui dans la métropole. Dans le sillon de Grégory Doucet à Lyon et Cédric Van Styvendael à Villeurbanne qui ont pris le pouvoir quatre ans après le raz-de-marée LREM des législatives de 2017, ces jeunes élus imposent leurs nouveaux codes dans un paysage marqué par deux décennies de « Collombie ».

Alexandre Vincendet : 37 ans – Maire LR de Rillieux-la-Pape et président de la Fédération des Républicains du Rhône

« Élevé dans le soutien de Jacques Chirac, au sein d’une famille très engagée en politique », Alexandre Vincendet prend sa carte à l’UMP à 20 ans, motivé par sa rencontre avec Etienne Blanc, alors député de sa circonscription dans l’Ain. L’étudiant en droit et science politique commence à militer et participe activement à la campagne victorieuse de Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle de 2007. « Cette soirée électorale du second tour m’a beaucoup marqué, ce sont mes premières émotions collectives. »

>>>À lire aussi : La nouvelle garde poli­­­­­­­­­­tique prend le pouvoir à Lyon

Devenu par la suite collaborateur de Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, il choisit de s’investir et de s’engager à Rillieux-la-Pape, en 2014, conseillé par son ami Philippe Cochet, alors maire de Caluire et Cuire. « Je pars du principe que la politique, c’est la conquête, la force de conviction et la volonté de changer concrètement la vie des gens. C’est pour cela que j’ai voulu m’investir dans une ville de banlieue, une terre de mission. » 

Cap sur les législatives

Élu maire de Rillieux à la surprise générale à seulement 30 ans, il est réélu dès le premier tour en 2020 avec 66% des voix et en gagnant tous les bureaux de vote. « Parmi la nouvelle génération qui arrive à droite, je suis celui qui a le plus d’expérience parce que j’en suis à mon deuxième mandat, mais je suis toujours le plus jeune en âge par rapport à Jérémie Bréaud ou Sébastien Michel, ça me permet de les chambrer. » Réélu en avril dernier à la présidence de la Fédération des Républicains du Rhône, Alexandre Vincendet devrait sans surprise retenter sa chance aux prochaines législatives en 2022, cinq ans après avoir été battu lors de cette même élection par Anissa Khedher

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Audrey Hénocque (1/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Sébas­­­­­­­­­­tien Michel (2/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Fabien Bagnon (3/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Blan­­­­­­­­dine Brocard (4/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Anissa Khed­­­­­­­her (5/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Valen­­­­­­tin Lungens­­­­­trass (6/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Thomas Gassilloud (7/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Thomas Dossus (8/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Jéré­­­mie Bréaud (9/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Pierre Oliver (10/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Andréa Kota­rac (11/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Agathe Fort (12/16)

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un émail à [email protected]. Merci beaucoup !

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices