Loïc de Villard nouveau président de la FNAIM Entre­prises

Loïc de Villard (CBRE) prend la suite de Benoît de Fougeroux (BNP Paribas Real Estate) à la présidence de la FNAIM Entreprises du Rhône. Le dirigeant aura pour mission d’adapter la profession aux nouveaux modes de travail avec la prédominance du télétravail, et au nouvel environnement politique dans la Métropole.

Un nouveau président à la tête de la FNAIM Entre­prises du Rhône. Loïc de Villard (à gauche) a été élu à l’una­ni­mité vendredi dernier par les membres de la Commis­sion, succé­dant ainsi pour les trois prochaines années à Benoît de Fouge­roux (à droite), qui a présidé la chambre du Rhône de 2012 à 2021. Direc­teur régio­nal de CBRE Rhône-Alpes depuis mars 2013, Loïc de Villard dispose d’une longue expé­rience dans l’im­mo­bi­lier de bureaux (BNP Pari­bas Real Estate, Colliers Inter­na­tio­nal, Cush­man & Wake­field). 

Il prend la prési­dence de la FNAIM Entre­prises après une année 2020 contras­tée pour l’im­mo­bi­lier d’en­tre­prise sur le terri­toire avec l’ef­fon­dre­ment du marché de bureaux (-52% de la demande placée sur un an, avec 217 300 m2 de bureaux commer­cia­li­sés en 2020 contre 438 695 m2 en 2019). Une chute qui s’ex­plique notam­ment par les stra­té­gies atten­tistes des grands groupes, qui repoussent ou suspendent leurs recherches, le temps de réflé­chir à l’im­pact de la crise sani­taire sur leurs besoins réels et la manière de satis­faire les nouvelles attentes de leurs colla­bo­ra­teurs.

>>>À lire aussi : Immo­bi­lier, pourquoi le marché des bureaux s’est-il effon­dré ?

« Discu­ter avec la Métro­pole »

Loïc de Villard aura pour mission de repré­sen­ter et défendre les inté­rêts de la profes­sion, notam­ment vis à vis du nouvel exécu­tif écolo­giste à la Métro­pole, profon­dé­ment opposé aux grandes construc­tions verti­cales pour le tertiaire à la Part-Dieu. « L’ar­ri­vée des écolo­gistes a profon­dé­ment modi­fié la stra­té­gie de la Métro­pole, les entre­prises ont été impac­tées par le confi­ne­ment et le télé­tra­vail est en train de trans­for­mer dura­ble­ment nos modes de travail, note la FNAIM Entre­prises du Rhône. Tous ces chan­ge­ments ont forte­ment touché nos marchés. Il est indis­pen­sable d’en prendre la mesure et d’adap­ter notre acti­vité à ce nouvel envi­ron­ne­ment. Nous pouvons discu­ter avec la Métro­pole pour adap­ter leurs projets aux besoins des entre­prises et des colla­bo­ra­teurs. »

Consent choices
Remonter