Poli­­tique – La nouvelle garde prend le pouvoir : Fabien Bagnon (3/16)

Ils sont les visages de la nouvelle génération politique qui s’installe aujourd’hui dans la métropole. Dans le sillon de Grégory Doucet à Lyon et Cédric Van Styvendael à Villeurbanne qui ont pris le pouvoir quatre ans après le raz-de-marée LREM des législatives de 2017, ces jeunes élus imposent leurs nouveaux codes dans un paysage marqué par deux décennies de « Collombie ».

Fabien Bagnon : 46 ans – Vice-président de la Métro­pole de Lyon

Fabien Bagnon fait partie de ces nouveaux venus en poli­tique, débarqués avec la défer­lante verte lors des dernières élec­tions. Mais il n’est pas pour autant un nouveau visage, connu ces dernières années comme tête de gondole de plusieurs asso­cia­tions et mouve­ments liés à l’éco­lo­gie, tels La Ville à Vélo, Anneau des sciences non merci, la Marche pour le climat ou encore une chaîne humaine place des Terreaux contre la pollu­tion de l’air… L’élu de 46 ans dit avoir mis du temps à se déci­der – «  j’ai hésité plusieurs mois » – avant de dire « oui » aux écolos qui le draguaient depuis quelque temps pour rejoindre l’exé­cu­tif en cas de victoire. « Mais je me suis dit que j’al­lais avoir des regrets si les écolos gagnaient et que je ne saisis­sais pas cette chance pour mettre en place des actions concrètes. Le risque aurait alors été que je devienne un mili­tant aigri. »

>>>À lire aussi : La nouvelle garde poli­­­tique prend le pouvoir à Lyon

Président de Lyon Parc Auto

L’an­cien « lobbyiste citoyen », qui n’est pas encarté chez les Verts, est tout de suite envoyé dans le grand bain avec, à la fois, une vice-prési­dence à la Métro­pole en charge des voiries et des mobi­li­tés actives ainsi que la prési­dence du gestion­naire de parking LPA consi­déré comme un « outil de tran­si­tion écolo­gique grâce notam­ment à l’au­to­par­tage  ». Après quelques mois de rodage, Fabien Bagnon affirme être désor­mais « plutôt à l’aise  » dans ses nouveaux costumes. « Je me sens en respon­sa­bi­lité, mais pas écrasé par le poids des respon­sa­bi­li­tés. »

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Audrey Hénocque (1/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Sébas­tien Michel (2/16)

Remonter